La fille automate - Paolo Bacigalupi

lafilleautomate.jpgSur l'étal:

Dans un futur qui se profile de plus en plus en vite, la crise des énergies a redistribué les rôles dans le grand jeu de ma géopolitique mondiale.
C'est en Thaïlande qu'Anderson Lake, espion industriel pour un géant agro-alimentaire, cherche des souches locales et viables pour ce qui est devenu le nerf de la guerre industrielle: la bio-ingénierie.
Sa rencontre avec l'étonnante automate Emiko sera le catalyseur de biens des réactions...

Une fois gouté:

Un peu longuet au démarrage, on a du mal à pénétrer ce futur décrit uniquement à travers les détails sortant de l'ordinaire des personnages.
Assez sibyllin, nous n'arriverons tant que bien que mal à relier entre elles toutes les informations glaner le long de l'intrigue afin de reconstruire par nous-même le contexte futuriste de ce monde post-crise énergétique.
Etonnament, si l'on s'accroche (pendant quand même la moitié de l'ouvrage), le parti pris de plonger le lecteur directement au coeur des vies des personnages crée le rythme de cette histoire. Sans connaitre les tenants, aboutissants et éléments déclencheurs des intrigues dans lesquelles les acteurs et actrices s'engluent, nous sommes plongés la tête la première dans le stress et l'angoisse des choix que doivent faire les protagonistes qui n'ont pas plus d'information que nous !
Malgré des débuts difficiles, la fin justifie largement les efforts passés à comprendre qui fait quoi, où et avec qui. Grandioses et bourrés de rebondissement, les derniers chapitres recollent de façons spectaculaires tout ce que vous avez pû glaner comme information durant votre voyage littéraire.

La fille automate se lit pour se suffire à elle-même et nous faire voyager à travers le temps et l'espace, malheureusement sans but précis. Mais ne dit-on pas que le voyage est plus important que la destination ?

Mention spéciale à la plume de Paolo Bacigalupi qui nous entraine dans un Bangkok coloré plongé dans un monde terne et dur. Le dépaysement est total et vous vous surprendrez à parler quelques mots de Thaïlandais d'ici la fin de votre lecture.

Prix Nebula 2009.

Prix Locus - Premier roman 2010


Bérenger

J'ai Lu La fille automate Paolo Bacigalupi 2013 Prix Nebula Prix Locus

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau