Science-Fiction

Ou comment envisager l'évolution de l'humanité et les conséquences de ses progrès scientifiques.

Redshirts - John Scalzi

redshirts.jpg

Briefing:
Andrew Dahl vient d'être affecté à bord du prestigieux vaisseau amiral de l'Union Universelle, l'Intrépide, et il est fier de porter l'uniforme rouge d'enseigne.
Il ne va néanmoins pas tarder à découvrir, dans la douleur il va sans dire, qu'au cours des missions extra-véhiculaires les "redshirts" ont une fâcheuse tendance à mourir de façon spectaculaire.
Pou Andrew et ses compagnons, le message est limpide: 'ils veulent survivre à la couleur de leur tenue ils sont condamnés à résoudre ce mystère et à y trouver une parade.

Debriefing:
Loin de la saga de Space-Opera qui l'a fait connaitre chez nous, John Scalzi nous livre un nouveau roman étonnant et agréable, à l'image de son Impresario du troisième type.
Du premier il garde l'action spatiale explosive et du second le rythme et le ton décalé.
Un très bon divertissement en somme, qui vous initiera avec humour à la figuration dans les séries télévisées disons... Populaires.

Bérenger

Ubik - Philip K. Dick

ubik.jpgSur l'étiquette:

Dans un monde où les pouvoirs Psi de quelques uns sont utilisés à des fins peu honnêtes, Joe Chip, testeur de champ psi d'une compagnie de protection et panier percé notoire s'embarque pour la Lune avec une dizaines de collègues neutraliseurs sans se douter où leur voyage les amènera.


Utilisé conformément au mode d'emploi:
Ubik plaît tout d'abord par la richesse des concepts imaginés par Philip K. Dick. Comment ne pas être intrigué par ces moratoriums où sont conservés à l'état de semi-vie les personnes décédés ? N'est-il pas surprenant de voir les éléments les plus communs de notre quotidien demander de l'argent pour effectuer leur fonction ?
C'est cet ensemble de choses qui donnent à l'univers d'Ubik sa personnalité.

Il serait dommage de penser que l'intérêt de ce livre réside uniquement làcar au fur et à mesure que les pages se succèdent et que l'intrigue se développe, nous sommes emportés dans la course effrénée de Joe Chip contre un temps à l'écoulement peu anodin. 

Si «Utilisé conformément au mode d'emploi, Ubik procure un sommeil ininterrompu garanti sans torpeur matinale», sortir de ce livre l'effet déséquilibrant de s'éveiller d'un rêve étrange. C'est essentiellement grâce à cette ambiance étonnante que l'auteur de Blade Runner (pour n'en citer qu'un) signe un autre chef-d’œuvre.

Jean-Raphaël

Retour sur l'horizon - Serge Lehman

retoursurlhorizon.jpgLes grandes lignes:
Réédition d'un ouvrage paru l'année du centenaire de la science-fiction française (2009), ce recueil ne contient pas moins de quinze récits.
Et il en faut au moins autant pour dresser un panorama de l'actuelle science-fiction française:
monde hanté par les drones de Dieu, exploration du cerveau des morts afin d'exhumer des oeuvres d'art à réaliser ou encore plongée au coeur d'une aquatique rencontre du troisième type.

Dans le détail:
Cette oeuvre est à l'image de sa préface: très intéressante sur le plan théorique mais terriblement ardue dans sa mise en pratique.
Ces quinze nouvelles sont toutes belles à leurs manières: celle-là par la richesse de son vocabulaire, celle-ci par les émotions qu'elle suscite chez le lecteur ou par les questions qu'elle fait nous poser.
Il faut néanmoins s'accrocher et fournir un effort si l'on souhaite déterrer ses trésors enfouis.
J'ai personnellement apprécié Trois singes de Laurent Kloetzer et Terre de fraye de Jérôme Noirez.
Quelles seront les votres ?

Bérenger

La fille automate - Paolo Bacigalupi

lafilleautomate.jpgSur l'étal:

Dans un futur qui se profile de plus en plus en vite, la crise des énergies a redistribué les rôles dans le grand jeu de ma géopolitique mondiale.
C'est en Thaïlande qu'Anderson Lake, espion industriel pour un géant agro-alimentaire, cherche des souches locales et viables pour ce qui est devenu le nerf de la guerre industrielle: la bio-ingénierie.
Sa rencontre avec l'étonnante automate Emiko sera le catalyseur de biens des réactions...

Une fois gouté:

Un peu longuet au démarrage, on a du mal à pénétrer ce futur décrit uniquement à travers les détails sortant de l'ordinaire des personnages.
Assez sibyllin, nous n'arriverons tant que bien que mal à relier entre elles toutes les informations glaner le long de l'intrigue afin de reconstruire par nous-même le contexte futuriste de ce monde post-crise énergétique.
Etonnament, si l'on s'accroche (pendant quand même la moitié de l'ouvrage), le parti pris de plonger le lecteur directement au coeur des vies des personnages crée le rythme de cette histoire. Sans connaitre les tenants, aboutissants et éléments déclencheurs des intrigues dans lesquelles les acteurs et actrices s'engluent, nous sommes plongés la tête la première dans le stress et l'angoisse des choix que doivent faire les protagonistes qui n'ont pas plus d'information que nous !
Malgré des débuts difficiles, la fin justifie largement les efforts passés à comprendre qui fait quoi, où et avec qui. Grandioses et bourrés de rebondissement, les derniers chapitres recollent de façons spectaculaires tout ce que vous avez pû glaner comme information durant votre voyage littéraire.

La fille automate se lit pour se suffire à elle-même et nous faire voyager à travers le temps et l'espace, malheureusement sans but précis. Mais ne dit-on pas que le voyage est plus important que la destination ?

Mention spéciale à la plume de Paolo Bacigalupi qui nous entraine dans un Bangkok coloré plongé dans un monde terne et dur. Le dépaysement est total et vous vous surprendrez à parler quelques mots de Thaïlandais d'ici la fin de votre lecture.

Prix Nebula 2009.

Prix Locus - Premier roman 2010


Bérenger

Ces choses que nous n'avons pas vues venir - Steven Amsterdam

ceschosesquenous.jpgCelles que l'on espère:
Nouvel an. Tout le monde est à la fête.
Veille de lan 2000. Sauf vous car vous avez été chragé, comm eles vivres et le matériel de survie, dans la voiture familiale par votre père.
Ca, ca vous marque. Et après ? Si le monde se détraque et "se finit", vous vous montrerez plus apte à affronter les dérèglements de l'économie et du climat.
A lire les signes et à faire face à ces choses que personne n'avait vue venir.

Celles que l'on a trouvées:
Dans Ces choses que nous n'avons pas vues venir, Steven Amsterdam nous propose de suivre l'histoire de cet enfant arraché au nouvel an 2000.
Chaque chapitre représente une étape dans sa vie: ses rencontres et ses choix. un futur post-apocalyptique s'entre-aperçoit au travers de ses yeux verts.
Roman initiatique par la forme, chaque chapitre décrypte à sa manière une facette de cette humanité que tous, nous possédons.
Si la balade le long de cette fin du monde est agréable, car éloignée des thèmes récurrents (guerre nucléaire, zombies et autres catastrophes climatiques mondiales) et à échelle humaine, je n'ai pas réussi à être vraiment diverti.
L'ellipse temporel entre chaque chapitre et l'absence de but poursuivi par le personnage principal peuvent être déconcertant.
Pour ma part unn livre agréable mais cloitré dans une catégorie de lecture que je qualifierai de moyenne: ni génialissime ni inintéressante.
A vous, maintenant, de voir...

Bérenger

×