Vélum - Hal Duncan

velum.jpg

Un résumé simple:
Cela fait des éons que le trône de Dieu est vacant.
Ses anges et tous les Amortels, humains ayant une parcelle de divin, sont divisés en deux clans: les Souverains et l'Alliance.
Pour Phreedom Messenger qui refuse de choisir un camp, le temps est compté pour rechercher son frère Thomas, car la guerre des Cieux sera bientôt totale !

Une explication qui l'est beaucoup moins:
Sybillin, obscur et difficile à suivre.
Voilà les premières impressions qui vous assaillent en ouvrant ce livre.
Premier volume d'un diptyque, on espère que tout cela prendra un sens assez vite. L'auteur souhaite nous faire apréhender la démesure de son uni-multivers tant par le fond que par la forme.Cela se ressent surtout à travers les personnages.

Attention, l'heure de l'explication ardue est arrivée !
L'essence des personnages change au fur et à mesure de leurs actions dans un monde où l'on se déplace autant géographiquement que temporellement.
Ainsi, un personnage d'ici et maintenant ne sera plus exactement le même quand il se retrouvera là-bas et avant. D'ailleurs il n'a souvent plus le même nom.
Vous trouvez cela compliqué ? Multipliez ce sentiment par le nombre de personnages et de situations et vous arriverez à l'imbroglio dans lequel je me suis trouvé.

Voici pour le fond mais la forme n'aide pas non plus à la compréhension !
En effet toutes les 15-20 lignes on change de paragraphe et donc de personnage à un instant "t" dans un lieu précis.
Un paragraphe peut donc succéder à un autre, traitant du même personnage, mais avant l'action qu'il a réalisé plus haut.
Ou alors d'un autre personnage "après" et qui se trouve être le même personnage qu'avant.
...
Je vous avais prévenu.
Cela ne vous refroidit pas ? Vous avez l'âme d'un aventurier de la littérature ? Sachez que le trésor n'en vaut pas la peine.
A part, peut être, de découvrir quelques mythes Summériens.
C'est dire.

Bérenger

Folio SF Vélum Le livre de toutes les heures Hal Duncan 2013

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau