Ruisseaux de sang, Michel Robert

Ruisseauxdesang

Le temps s'éclaircit:

Le temps de la paix est ENFIN venu ! L'empereur de la lumière reçoit l'ambassadeur du roi des ténèbres afin d'établir les fondements d'une trève durable. Son lige, Cellendhyll de Cortavar (? Corvatar, non ? Mince ! Me serais-je trompé depuis le début ? A voir...), est évidemment dépêché pour cette prestigieuse mais néanmoins délicate mission. Ce qui l'ennuie profondémment car: UN- la diplomatie n'est pas vraiement son fort, DEUX- cela retarde grandement sa recherche de la vérité quant à la mort de ses parents.

Evidemment, l'ennemi l'attend et viendra frapper au pire moment...

 

Mais le vent se prépare à souffler:

Qu'il est jouissif de retrouver notre Adhan charismatique et ses aventures pleines de violences et d'actions d'éclats !

Michel Robert nous livre une suite qui tient les standards des tomes précédents: action, violence, ébat et rythme soutenus.

Petit bémol peut-être: trop soutenu le rythme. Certains vieilles connaissacnes ne font qu'une (trop) brève apparition et l'on ne comprend pas bien où tout cela va nous mener. Là où les autres récits commencaient et concluaient une intrigue en parallèle de la principale (qui déroulait son échevau sur plusieurs tomes), celui-ci ne fait que poser  les fondations d'une intrigue au long cours.

Pari sur le long terme qui nous fait attendre avec d'autant plus d'impatience la suite !

 

Bérenger

L'Agent des Ombres Michel Robert Ruisseaux de sang outrefleuve

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau