Le dernier chant d'Orphée - Robert Silverberg

ledernierchantdorphee.jpg

Court résumé:

Son chant charmait les animaux, les arbres et il faisait pleurer les pierres. D'ailleurs, même les sirènes ont chaviré en entendant sa voix. Lorsque son amour lui fut arraché, il descendit aux enfers armé de sa seul lyre afin d'arracher son Eurydice des griffes glaciales d'Hadès. Il se nomme Orphée, et voici son dernier chant.

Allons plus loin:

Plus habitué à la science-fiction, et récompensé plusieurs fois pour son œuvre, Robert Silverberg revisite cette fois le mythe d'Orphée. Une modernisation épique tant dans le style que dans l'action qui nous permet (honte à nous) de nous remémorer en une centaine de pages le destin tragique de cet amoureux solitaire.

Bérenger

Le dernier chant d'Orphée actusf Robert Silverberg

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau