Skin trade - George R. R. Martin

skintrade.jpgPour résumer:

Une ville jadis au centre du monde, ensanglantée par une série de meutres atroces. Lui, un agent de recouvrement. Elle, une détective. Willie Flambeaux et Randi Wade croyaient bien connaître le labyrinthe des rues de cette cité décrépite, mais c'est dans les recoins les plus sombres de leurs propres passés qu'ils trouveront ce qu'ils cherchent. Là où se cachent leurs plus grandes peurs.


Plus en détail:

Oeuvre similaire à son héros: batârde. Trop longue pour une nouvelle et trop courte pour un roman, cette histoire à le mérite d'essayer d'accoupler Polar et Fantastique. Comme dans une nouvelle, les personnages sont croqués en quelques pages pour les principaux et quelques lignes pour les autres mais leur manque de profondeur empêche le lecteur de s'y attacher. Et donc de s'impliquer dans l'enquête.

L'enquête, parlons-en: le pitch est laché très vite (nouvelle oblige) et les maigres rebondissement téléphonés nous emportent vers une conclusion décevante. Décevante car apportée par le fantastique qui, de par sa nature, permet de tout expliquer. Martin ne se prive d'ailleurs pas de ce Deus Ex Machina pour conclure son histoire.

Si l'on salue l'exercice de style, je dois admettre que le résultat n'est pas au rendez-vous. On le lit, puis on l'oublie. Dommage.

Bérenger

George R.R. Martin actusf Skin trade

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau