Fantastique

Ou comment l'irrationnel et le surnaturel surviennent dans notre réalité quotidienne.

Le jardin des silences - Mélanie Fazi

Lejardindessilences

L'automne prend fin:
La décoration du sapin de Noël, un jardin qui redonne vie aux morts, une destinée épique imposée ou encore cet étrange reflet bleuté aux abords du miroir.
Autant de contes pour vous plonger dans cette ambiance si particulière des fins d'années.
Par quel récit allez-vous commencer votre histoire ?

Et l'hiver vient:
Recueil de nouvelles glaciales ou chaleureuses, Mélanie Fazi souffle le chaud et le froid avec ses histoires à dominante hivernale.
Tour à tour attendrissante et horrifiante, implacable ou douce, ses courtes scénettes ainsi narrées tombent toujours à propos en cette période de fêtes familiales.
Joie des retrouvailles pour les uns et souvenirs doux-amers pour les autres, chacun y trouvera quelque chose de précieux, un brandon auquel réchauffer un morceau de son âme au plus fort de l'hiver.

- Prix Masterton 2015

Bérenger

Fight Club 2 - Chuck Palahniuk et Cameron Stewart

Fightclub2

Sebastian:
Son nom est Sebastian.
Il y a dix ans, Tyler Durden aurait pu devenir le nouvel Alexandre le grand.
Mais Sebastian s'est marié et il a eu un enfant.
Il se prétend heureux.
Mais Tyler a un plan.
Et il n'est pas mort.

Tyler:
Fight Club 2, donc la suite du premier.
Conseil; relisez-le ou revisionner le film sinon tout vous paraitra bien sybillin.
Les artifices graphiques (dessin hors case et autres effets copier-coller) rendent bien toute la pathologie de notre personnage principal.
Attention: ça part loin, ça part vite et ça part dans tous les sens.
A conseiller aux lecteurs les ayants bien accrochées, aux mordus de romans graphiques.
Et même ceux-là n'en ressortiront pas indemne.

Bérenger

Suréquipée - Grégoire Courtois

Surequipee

Le rôdage:
Une voiture vivante !
Voilà qui va révolutionner le monde de l'automobile.
Intégralement organique, la blackjag a tout pour plaire, mais quand le propriétaire du tout premier prototype vendu est porté disparu des questions se posent.
A-t'elle gardé en mémoire des indices permettant de le retrouver ?

Le contrôle technique:
Grégoire Courtois se lance dans la science-fiction avec ces quelques 160 pages qui extrapolent la relation homme-voiture à son paroxysme.
L'exercice peut paraitre farfelu mais il se met en place tranquillement et l'on arrive à se poser certaines questions plutôt dérangeantes: tant sur le plan éthique que purement pratique !
Sympathique à la lecture malgré une fin un brin trop sulfureuse à mon goût.
Pour les fanas d'exercice de style et, évidemment, les fous de tunning !

Bérenger

Katana, Jean-Luc Bizien

Ventrouge
 

La cuirasse s'attache:

Lorsque le jeune Ichiro découvre que ses parents ont été honteusement assassinés par la daimyo, il n'a plus que la vengeance à l'esprit.

Mais la route est bien ardue quand on veut s'en prendre à un seigneur-dragon réputé invincible !

Dragonnoir

Les sabres sont tirés:

Avec ce diptyque, Jean-Luc Bizien rend un vibrant hommage aux films de sabres japonais: honneur, devoir, action, émotion et destinée sont mis en avant dans cette épopée.

Des personnages stéréotypés et un schéma narratif très classique sont les deux bémols à l'originalité de cette histoire. Récit d'apprentissage du héros naïf et incompétent qui, aux fils de ses déboires, se forme et s'assagit tandis qu'il rencontre les membres complémentaires de son équipe: l'habile voleur, l'agile ninja, le talentueux samourai et le puissant paysan. Peu d'originalité donc mais une vraie écriture d'ambiance qui nous plonge dans ce Japon médiéval codifié à l'extrême.

Enfin, j'ai trouvé la résolution de l'intrigue un brin décousue, voir tirée par les cheveux... Mais chacun son avis !

 

Bérenger

Journal d'un marchand de rêves, Anthelme Hauchecorne

Journal d un marchand de reves

Vous fermez les yeux:

Un tragique accident, un terrible traumatisme et me voilà en hopital psychiatrique. Merveilleux lieu pour découvrir le pouvoir du rêve et sa puissance ! Tout en étant évidemment déclaré sain d'esprit par les meilleurs spécialistes du mileu !

Mais toutes découvertes comportent son lot de danger et d'inconnues (c'est le principe), d'autant plus quand elle a déjà été faite il y a bien longtemps par des gens terriblement puissants.

Personnes dont je m'entête à contrecarrer, bien malgré moi (sain d'esprit vous vous rappelez ?), les plans. Et pourquoi me diriez-vous ? Pour la plus vieille histoire du monde: une fille bien sur !

Ha ! Et j'oubliais: une vengeance aussi.

 

Et vous vous éveillez:

Hauchecorne nous offre un nouvel univers, peuplé de rêves et de cauchemards, matiné de steampunk.

Un brin ingéal, aux vues de ces autres productions, Journal d'un marchand de rêves souffre, à mon humble avis, d'un rythme par trop décousu et d'un univers incomplet. Quelques pansements ça et là parsèment l'intrigue pour tenter d'assoir un contexte, mais cela reste trop inconsistant... Trop onirique peut-être ?

Certains évènements clés arrivent souvent de nulle part et c'est dommage. Cette histoire n'en reste pas moins une jolie ballade adolescente et le récit d'une amourette candide entre deux jeunes gens.

A conseiller aux romantiques fans de steampunk.

 

Bérenger

×