Prix Masterton

Le jardin des silences - Mélanie Fazi

Lejardindessilences

L'automne prend fin:
La décoration du sapin de Noël, un jardin qui redonne vie aux morts, une destinée épique imposée ou encore cet étrange reflet bleuté aux abords du miroir.
Autant de contes pour vous plonger dans cette ambiance si particulière des fins d'années.
Par quel récit allez-vous commencer votre histoire ?

Et l'hiver vient:
Recueil de nouvelles glaciales ou chaleureuses, Mélanie Fazi souffle le chaud et le froid avec ses histoires à dominante hivernale.
Tour à tour attendrissante et horrifiante, implacable ou douce, ses courtes scénettes ainsi narrées tombent toujours à propos en cette période de fêtes familiales.
Joie des retrouvailles pour les uns et souvenirs doux-amers pour les autres, chacun y trouvera quelque chose de précieux, un brandon auquel réchauffer un morceau de son âme au plus fort de l'hiver.

- Prix Masterton 2015

Bérenger

Lignes de vie - Graham Joyce

Lignes de vieUn enfant nait:
Au lendemain de la seconde guerre mondiale, la ville de Coventry se remet avec application des bombardements qui l'ont pratiquement rasée.
Martha Vine, matriarche d'une maisonnée de sept âmes, aura fort à faire dans ces temps de changements pour gérer les caractères diamétralements opposés de ses sept filles.
Surtout quand la cadette, Cassie, rentre à la maison avec un petit bout d'chou prénommé Franck qui semble avoir hérité de l'étrange talent familial.

Puis il grandit:
Que dire d'un roman qui a reçu tant de prix (liste en fin d'article)...
Qu'il est bien ecrit, avec des mots soigneusement choisis pour faire ressortir une émotion particulière selon le bon vouloir de l'écrivain. Un auteur qui dépeint d'ailleurs avec beaucoup de justesse et d'amour cette tranche de vie qui caractérise les enfants jusqu'à leur dix ans.
Une agréable parenthèse de calme et de tendresse familiale où l'imaginaire n'est présent qu'au compte-goutte.
Mais voilà, pour deux Grand Prix de l'Imaginaire, deux prix Masterton ET un World Fantasy Award nous sommes en droit de nous demander où se trouve toute cette imagination et cette "fantasy" ? Edulcorée certe, quasi-inexistante c'est certain.
Lignes de vie ressemble quand même à une version écrite d'un épisode de Notre belle famille: une mère qui essaie de rabibocher ses filles qui se chamaillent, des tromperies, un peu de politique et le tout soupoudré d'un peu d'amour libre.
A conseiller aux lecteurs voulant déposer les haches et autres pieux pour un temps et se blottir au sein d'un cocon familial appaisant.

-World Fantasy Award en 2003
-Prix Masterton en 2006 et 2009
-Grand prix de l'Imaginaire (catégories: meilleur roman étranger ET meilleur traduction)

Bérenger