Orcus Morrigan

Manhattan Carnage - Orcus Morrigan

Manhattan carnageAvant la mort:
Où étiez-vous le matin du 11 septembre ?
Moi, j'étais dans les toilettes du 75e de la tour nord en train de pistonner Mme. Ramsey.
Et j'en suis mort. Jusqu'à ma résurection et la mission que l'on m'a dit de mener à bien: punir les enfoirés !
Et vu le nombre de salopards sur Terre, j'ai du pain sur la planche.

Après la vie:
Ca attaque vite et fort !
Fan de gore et de violence gratuite, vous êtes servis. Dès les premières pages, l'auteur nous plonge dans le grand bain de tripailles, de sexe, de sang et de juste suffisamment de pus pour parfaire ces petites joies dont tout zombie respectable se délècte.

Peu être même un peu trop fort ?
A mon sens, c'est gratuit et dénué de toute morale. Le langage crû et le fait que l'auteur prenne à contrepied quasimment tous les standards que l'on peut attendre dans ce genre d'histoire sont peu être les seuls points d'intérêts de ce roman.

Une deuxième vie dans la suite ?
A découvrir prochainement dans: Certains l'aiment froid.

Bérenger