Neil Gaiman

Neverwhere - Neil Gaiman

neverwhere.jpgAinsi tout commence:
Richard Mayhew sauve une jeune fille. Une jeune fille du nom de Porte. Et c'est une véritable porte vers un nouveau Londres que vient de franchir notre héros malgré lui. Il découvre ainsi le Londres d'En-Bas, issu de la mythologie urbaine, de ses royaumes et de ses lois. Mais cette exploration ne se fera pas sans heurts car Porte est, qui parle aux rats soit-dit en passant, est poursuivie par deux types patibulaires aussi décalés qu'ils sont redoutables.

Sous les pavés:
L'auteur nous emmène loin. Très loin. Son imagination débridée peuple les rames du métro londonien de licornes, d'anges et d'hommes-rats tandis que son écriture les conjugue en un maëlstrom d'actions haletantes. Comme à son habitude Neil Gaiman nous offre un magnifique ouvrage.

Bérenger

Des choses fragiles. Nouvelles et merveilles – Neil Gaiman

deschosesfragiles.jpgPour faire court:

Sherlock Holmes rencontre le grand Cthulhu pendant qu'Octobre raconte son histoire. Un petit garçon essaie de comprendre les filles tandis qu'un autre se fait le relai des morts. Fantastiques et merveilleux, voici les voyages qui nous sont proposés dans ce recueil de nouvelles. Réalité et fantasmes se côtoient parmi ces doux poèmes et ces cruels récits, dépeignant une mosaïque de sons, d'odeurs, d'idées et de souvenirs éphémères. Toutes ces choses fragiles que nous devons garder précieusement en mémoire.

 

Plus en détail:

Neil Gaiman nous emporte dans ses souvenirs et ses lubies pour réveiller en nous des échos de sensations de notre passé.

Chaque texte est unique, de par sa longueur et son rythme. Nous pouvons donc lire ce recueil de façon discontinue sans pour autant perdre le fil de l'histoire. Toutes les nouvelles n'éveilleront pas en nous les mêmes choses mais elles ne nous laisseront pas indifférent. Que l'on préfère les poèmes les portraits ou les petites histoires, cet ouvrage nous permet de nous évader dans notre passé, ou à défaut... ailleurs.

 Prix Locus - Recueil 2007

Grand prix de l'imaginaire - Nouvelle étrangère 2010

British Fantasy Award - Recueil 2007

Bérenger

De bons présages - Terry Pratchett et Neil Gaiman

DeBonsPresages.jpgEn bref:

On a perdu l'Antéchrist...AH, bon. En effet la sataniste Soeur Marie Loquace a un petit peu mélangé les bébés à leur naissance. Et l'Apocalypse est pour dans cinq jour...Ah, moins bon. Voici la teneur du message à la suite de quoi Aziraphale et son camarade Rampa, respectivement ange bouquiniste et démon roulant en Bentley, se lancent à la poursuite de l'être dont la venue annoncera la fin du monde. Ils auront à faire à forte partie car Anathème Bidule et Newton Pulsifer sont aussi à sa recherche, aidés dans cette entreprise par Les Belles et Bonnes Prophéties d'Agnès Barge, sorcière de son époque qui a fini explosée sur un bûcher.

 

En détail:

Lorsque Terry Pratchett rencontre Neil Gaiman le fracas résultant du choc de leurs imaginations fait trembler les fondements même de la création. La mise en place de l'intrigue est tout à fait classique même si les protagonistes sont à milles lieues de l'être ! On se prend immédiatement d'affection pour cet ange plus très catholique et ce démon rechignant à la malveillance gratuite. Le final explosif mené à un train d'enfer nous laisse ébahis et haletants. 424 pages de pure folie à dévorer en attendant la levée du voile.

 

Bérenger