Les dames de Grâce Adieu

Les dames de Grâce Adieu - Susanna Clarke

lesdamesdegraceadieu.jpgPour la faire courte:

La campagne anglaise dans les années 1800... Le paisible charme de ce cadre bucolique n'est que prétexte à traverser un pont ancien ou une trouée dans un bosquet: passages discrets et mystérieux pour l'Autre Pays, pays de la Féérie, ses merveilles et ses pièges mortels.

En un peu plus long:

Ces 8 nouvelles arpentent les différents mondes oniriques de la campagne anglaise à la lumière des préoccupations des bonnes gens de l'époque. Susanna Clarke prolonge dans ce recueil de contes les thèmes et certains personnages rencontrés dans son roman culte de 2007: Jonathan Strange et Mr Norell.

Néanmoins, on peut appliquer à cette œuvre la même critique que pour son précédent ouvrage: la lenteur à se mettre en place. Bien qu'étant de courtes nouvelles, il faut attendre la deuxième moitié pour voir se mettre en place une trame, une intrigue, une quelconque action suscitant notre intérêt sinon notre attention. La première moitié étant une juxtaposition de descriptions campagnardes et d'exemples sibyllins de la magie des femmes.

Cette critique n'est que l'avis d'un homme qui, surement, n'est pas à même d'apprécier toute la beauté et la poésie cachées entre les lignes... Peut-être qu'un avis provenant du beau sexe viendrait éclairer ce livre d'une féminine lumière ?

Bérenger