Le livre de poche

La guerre des familles - Charles Stross

laguerredesfamilles.jpg

En bref:
Dans son monde d'origine, le Clan subit la politique de purification des "sorciers" menée tambours battant par le roi Egon.
Dans notre monde, il subit l'assaut des services secrets américains.
Poursuivie pour menées révolutionnaires, Miriam n'en mène pas large au sein de l'époque victorienne du troisième monde connu.
C'est alors qu'un membre du Clan fait une découverte qui pourrait bien redistribuer les atouts des puissances en présence...

Rendons à Charles...
Ce qui appartiens à Stross.
Si le précédent tome du cycle des Princes-marchands pouvait être taxé de lenteurs et d'imbroglio politiques sans queue ni tête, La guerre des familles en détaille les explosives conséquences.
Et cela n'arrête pas ! Jamais.
Entre trahisons, suspicions et manipultions en tous genres, le lecteur ne peut sortir la tête de l'eau.
Epoustouflant et rythmé (peut-être un peu trop ?), Charles Stross signe un roman percutant qui nous laisse pantois, hagard et friand d'une suite.

Bérenger

Le livre perdu des sortilèges - Deborah Harkness

lelivreperdudessortileges.jpg

En un mot:
Diana a farouchement vécue hors de la magie. Reniant son héritage familial de sorcière, elle a toujours souhaité obtenir les choses par son travail et non en profitant de la magie. Professeur d'université émérite et reconnue dans le domaine de l'alchimie médiévale, c'est en préparant un discours d'ouverture d'une conférence qu'elle tombe par hasard sur un ancien manuscrit. Cette découverte va bouleverser sa vie et la conception qu'elle s'en faisait jusqu'ici.

Pour les initiés:
Ce livre nous envoute ! une fois ouvert, impossible de le refermer sans une EXCELLENTE raison (sommeil, accident, travail?). Deborah Harkness nous fait redécouvrir notre univers, où loup-garou, fantômes, démons, vampires et sorcières nous cotoient, nous, simples mortels.
Loin d'une découverte de la magie à travers notre héroïne (cette dernière ayant toujours sû ce qu'elle était et dans quel monde elle vivait), c'est via l'évolution de ses préjugés sur les autres que nous allons découvrir les subtilité et les secrets de chaque espèce. Enfin un point de vue rafraichissant, où le lecteur apprend à connaitre ces créatures par leurs subtilités et non par leur nature.
L'intrigue se pose petit à petit et est exploitée au fur et à mesure que Diana en découvre les multiples aspects. Nous allons donc de découvertes en retournements de situations en passant par de surprenantes révélations. Rythmé et sans vrai temps morts, on peut à la limite lui reprocher certains passage romantiques flirtant un peu trop avec le roman à l'eau de rose. Mais les chevaliers prendront certainement des notes afin de faire plaisir à leur dame.
Certains resteront sur leur faim, au vu de la fin qui reste... décevante car inachevée (mais à vous de découvrir pourquoi). Une suite serait (sera peut-être?) la bienvenue.

Bérenger

Les Princes-Marchands - Charles Stross

uneaffairedefamille.jpgEn deux mots:

Miriam Beckstein est une jeune journaliste d'investigation de talent. Une affaire trop grosse pour elle va néanmoins la mettre au chômage et accessoirement en danger. C'est dans ce climat paranoïaque de tensions qu'elle va se découvrir un don: celui de voyager vers une autre dimension. Dans ce nouvel univers étrange qui évoque notre Moyen Age, elle va retrouver sa famille. Ses membres sont, ici, considérés comme des seigneurs commerçants et la farouche et indépendante Miriam aura bien du mal à accepter la mentalité aristocratique de ses pairs. Surtout quand leur don héréditaire est utilisé pour certains commerces illicites, dont celui de la drogue.

 

Dans le détail:

Explicite et fouillé à la limite du vertige, Une affaire de famille dessine sous nos yeux éblouis un monde de possible. L'excitation de la découverte, nous la partageons avec l'héroïne. Un secret de famille démultiplie encore cette expérience car nous suivons une Miriam résolue à accepter son héritage familial sans pour autant se conformer à ses lois. Néanmoins, c'est comme un scientifique s'inscrivant à un cours d'économie que nous lisons Famille et Cie. Il y a d'abord la joie de retrouver nos personnages favoris, puis l'attente d'une action. Quelle qu'elle soit. L'ennui, l'espoir d'une relance de l'histoire et enfin la déception. Le dernier chapitre nous permet, avec peine, de bien vouloir attendre la suite: La guerre des familles.


unsecretdefamille.gifCycle des Princes-Marchands:familleetcie.jpg

Une affaire de famille

Un secret de famille

Famille et Cie

 

 

 

Bérenger

La nuit des enfants rois - Bernard Lenteric

LaNuitDesEnfantsRois.jpgRésumé:

Une nuit, a Central Park, sept jeunes adolescents sont brutalement tabassés et certains violés. De ce traumatisme naitra en eux une haine du monde qui les entoure. Mais ce ne sont pas que des adolescents, ce sont aussi des supers-génies. Ils vont alors accumuler les crimes parfaits, allant du vol au meurtre. De plus, ces enfants ne sont pas sept, ils sont un. Une unique conscience, une unique volonté, un seul but: la vengeance envers ce monde, envers tout le monde. Et ça, Jimbo Farrar l'a bien compris, lui qui les a un jour découvert et réunis. Dès lors il n'aura de cesse de les combattre. A moins qu'il ne les rejoigne, car lui aussi possède ce qu'ils ont, eux huit, en commun. Ce serait alors les ténèbres... La nuit des enfants rois.

 

Critique:

Roman particulier mettant en scènes des enfants-savants et écrit d'une façon toute particulière. Le style clinique et chirurgical décrivant le cheminement intellectuel des génies vous glace le sang et vous entraine dans les sombres volutes de leurs pensées méthodiques. On se retrouve alors toujours dans une position passive où l'on ne peut que suivre leur raisonnement ne sachant quoi penser avant qu'ils ne nous expliquent clairement leur buts. Bernard Lenteric utilise ces enfants-génies pour évoquer avec une tendresse confinant à l'horreur cette transition entre l'enfance et l'âge adulte. Le subtil mélange ainsi obtenu fait renaitre en nous cette innocente cruauté dont nous avons fait preuve étant plus jeune. Et c'est avec une attirance perverse pour la souffrance d'autrui que nous restons scotché aux lignes qui ainsi défilent, nous menant à une catharsis sanglante de nos sentiments d'adolescent.

Perturbant à de nombreux point de vues, manquant ça et là de quelques précisions et pourvu d'une fin trop rapide (bien que très intense), je conseille ce livre à un public averti.

Il a été adapté au cinéma par Antoine Charreyron en 2011 sous le titre The Prodigies dont voici la bande-annonce:

 

 

Bérenger

Le Bureau des atrocités - Charles Stross

LeBureauDesAtrocites.jpgEn bref:

Quand James Bond rencontre le Mythe de Chtulhu, enfin presque. Car Bob Howard n'a rien, mais alors rien en commun avec ce bon vieux James: ni les gadgets high-tech, ni la voiture, ni le physique et encore moins la répartie. Mais il possède un énorme avantage: la connaissance. La vraie, celle qui fait peur, celle qui vous donne du pouvoir ou devrais-je dire le pouvoir. Il sait, lui, que "n'est pas mort ce qui à jamais dort" et c'est son métier, au sein du gouvernenment anglais, de vous le cacher.

 

Détails:

Avec un style percutant et sans concession, Charles Stross nous emmène, parfois bien malgré nous, à la limite de la folie, du ridicule, de l'obscène et de l'horreur. Ce mélange savamment dosé renforce une intrigue musclée de milles et une questions dont vous préfereriez ne pas entendre les réponses. Vous ressortirez de cet ouvrage comme on sort la tête de l'eau après une longue apnée: essouflé, l'esprit embrumé, mais avec la folle envie d'y retourner.

 

Bérenger