L'Atalante

Sourcellerie - Terry Pratchett

SourcellerieOn est parti !

Lorsque le huitième fils d'un huitième fils (un mage donc) met lui-même au monde son huitième fils, ce dernier ne peut être q'un sourcelier ! (Un mage au carré en somme, ou en multiplié vous l'aurez compris).

Or comme chacun le sait (mais si, vous aussi, faites donc un effort !) la sourcellerie est la thaumaturgie de l'Aube des Temps et personne (pas même vous, je peux vous l'assurer) ne souhaite la voir réapparaitre !

Il faudra bien toute l'inéficacité  du célèbre Rincevent et la simiesque présence du bibliothécaire de l'université des mages pour contrer cette sinistre menace mystique. Avec pour la première fois dans un livre: Nijel le destructeur ! (héros pas correspondance) et Conina (fille du célèbre barbare) par qui tombe les têtes, les coeurs et les cheveux !

 

Le voyage vous plait ?

Que dire de ce cinquième tome des Annales du Disque-Monde ?

Bien écrit, rythmé, drôle, caustique, bourré de référence: une pépite littéraire pour les afficionados de la fantasy, de l'humour et de l'absurde.

A lire les yeux fermés (si, si vous le pouvez !).

 

Bérenger

Humanité divisée - John Scalzi

Humanite diviseeRésumé:
John Perry a ouvert les yeux aux habitants de la Terre: l'Union Coloniale s'en servait comme d'un vivier à colons et à soldats !
Outrés et ne souhaitant plus accorder leur confiance à leurs anciens protecteurs en disgrâce, les peuples de la Terre sont tentés de se rapprocher du Conclave (puissante fédération extraterrestre).
L'Union Coloniale doit maintenant se battre sur un nouveau terrain: la diplomatie. Ses ambassadeurs sont alors dépéchés aux quatres coins de la galaxie mais un mystérieux ennemi s'acharne à faire échouer tous leurs efforts !
C'est sans compter l'ingéniosité non conformiste du lieutenant Wilson... Mais sera-t'elle suffisante ?


Critique:
Que dire d'un recueil de nouvelles qui construisent un roman à part entière ?
Que dire d'histoires rythmées, drôles et aux personnages aussi intéressants qu'attachants ?

John Scalzi nous offre ce cadeaux: nous permettre de replonger avec délice dans l'univers du Vieil homme et la guerre.
Comme l'on retrouverait un vieil ami après une longue séparation, sans se rendre compte du temps qui a passé.
540 pages de retouvailles et de pur plaisir.
Et puis on se quitte à nouveau, heureux du moment partagé mais triste de ne plus se revoir avant longtemps.
Alors John, quand est-ce qu'on se retrouvera ?

Bérenger

Mortimer - Terry Pratchett

MortimerRésumé:
Morty: ado frêle et dégingandé, fait comme qui dirait peser un poids lourd sur la ferme familiale.
Et son pauvre père qui n'arrive pas à lui trouver un travail qu'il saurait réaliser (d'ailleurs en ce moment même, Morty mouline des bras et s'égosille pour faire fuir les pigeons... Qui le regardent benoitement).
Mais ce sera bientôt la foire à l'embauche et la Mort recherche un assistant pour l'aider dans son labeur quotidien.
Un travail stable, des repas régulier et le prestige de l'uniforme... En plus d'un patron hors norme !
Car on a beau dire: la Mort est un bon vivant !

Avis:
De deux choses l'une: soit je suis complètement subjectif par rapport au Disque-Monde et son énorme réputation de "génialitude" (donc si j'aime pas, c'est que je n'ai aucun goût), ou alors Terry Pratchett est tout simplement excellent.
Et aux vues de ce nouveau roman (le 4e dans l'ordre des Annales du Disque-Monde), j'opterai plutôt pour la deuxième raison !
C'est étonnant comment les mêmes ingrédients, réutilisés à chaque fois, fonctionnent toujours aussi bien !
De l'humour, du ryhtme, du suspens et surtout: des personages à chaque fois surprenants, attachants, drôles et intéressants !
Une tuerie !

Bérenger

Redshirts - John Scalzi

redshirts.jpg

Briefing:
Andrew Dahl vient d'être affecté à bord du prestigieux vaisseau amiral de l'Union Universelle, l'Intrépide, et il est fier de porter l'uniforme rouge d'enseigne.
Il ne va néanmoins pas tarder à découvrir, dans la douleur il va sans dire, qu'au cours des missions extra-véhiculaires les "redshirts" ont une fâcheuse tendance à mourir de façon spectaculaire.
Pou Andrew et ses compagnons, le message est limpide: 'ils veulent survivre à la couleur de leur tenue ils sont condamnés à résoudre ce mystère et à y trouver une parade.

Debriefing:
Loin de la saga de Space-Opera qui l'a fait connaitre chez nous, John Scalzi nous livre un nouveau roman étonnant et agréable, à l'image de son Impresario du troisième type.
Du premier il garde l'action spatiale explosive et du second le rythme et le ton décalé.
Un très bon divertissement en somme, qui vous initiera avec humour à la figuration dans les séries télévisées disons... Populaires.

Bérenger

Imprésario du troisième type - John Scalzi

impresariodutroisiemetype.jpgSynopsis:

Tom Stein est un jeune et brillant agent d'artistes à Hollywood. Ambitieux et fin négociateur, le plus gros contrat de sa vie va lui tomber dessus. Son nouveau client ? Le peuple des Yherajks, extraterrestres pacifiques qui souhaitent se présenter à nous. Mais les bonnes intentions ne suffisent pas. Car les Yherajk sont des...blobs: masses gélatineuses informes et puant atrocement. Qu'à cela ne tienne, Tom Stein, aidé d'un vieux chien et de son assisstante, va s'atteler à cette tâche cosmique et concevoir le plan de com' adéquat.

 

Mon avis:

Excellent ! Ce roman de John Scalzi se dévore d'une traite. Rondement écrit et sans aucun temps morts, les péripéties s'enchainent les unes après les autres. Drôles, tristes, enjouées ou violentes, les scènes sont percutantes. Le style sobre de l'auteur colle parfaitement à ce qu'on attendrai du personnage qui nous narre son histoire. Embarquer dans la galère d'un impresario hollywoodien n'a jamais été aussi divertissant et chronophage. En effet, une fois commencé, vous ne le lâcherez plus. A mettre entre toutes les mains...ou tentacules.

 

Bérenger.