Folio SF

Katana, Jean-Luc Bizien

Ventrouge
 

La cuirasse s'attache:

Lorsque le jeune Ichiro découvre que ses parents ont été honteusement assassinés par la daimyo, il n'a plus que la vengeance à l'esprit.

Mais la route est bien ardue quand on veut s'en prendre à un seigneur-dragon réputé invincible !

Dragonnoir

Les sabres sont tirés:

Avec ce diptyque, Jean-Luc Bizien rend un vibrant hommage aux films de sabres japonais: honneur, devoir, action, émotion et destinée sont mis en avant dans cette épopée.

Des personnages stéréotypés et un schéma narratif très classique sont les deux bémols à l'originalité de cette histoire. Récit d'apprentissage du héros naïf et incompétent qui, aux fils de ses déboires, se forme et s'assagit tandis qu'il rencontre les membres complémentaires de son équipe: l'habile voleur, l'agile ninja, le talentueux samourai et le puissant paysan. Peu d'originalité donc mais une vraie écriture d'ambiance qui nous plonge dans ce Japon médiéval codifié à l'extrême.

Enfin, j'ai trouvé la résolution de l'intrigue un brin décousue, voir tirée par les cheveux... Mais chacun son avis !

 

Bérenger

Le crépuscule des géants, Bernard Simonay

Le crepuscule des geants

Les yeux s'ouvrent:

Ayant recouvré sa mémoire millénaire, Astyan n'a plus qu'un but: découvrir ce qu'il est advenu du glorieux empire Atlante.

Mais le chemin est rude et l'océan dangereux. C'est pourtant sur la terre qu'il livrera son combat le plus âpre: pour sa liberté et contre le fanatisme des hommes.

 

Et le corps s'active:

Découverte de l'univers dans le tome 1, retour "background" dans le 2e; ce troisième tome redémarre sur les chapeaux de roues, armé du savoir: de ce passé découvert dans l'Archipel du Soleil.

L'hsitoire est relancée et c'est tant mieux ! L'intrigue reste classique mais efficace et l'on suit la progression de notre héros: miroir du genre humain tout autant capable du pire comme du plus beau.

Une suite élégante qui nous amène efficacement vers le dernier tome.

 

Bérenger

Rites de sang, Glen Duncan

Ritesdesang

L'histoire commence:

Tallula s'est enfuie avec sa meute et vivote comme elle peut et Remshi est malade et dors depuis deux ans.

L'Eglise sort alors le grand jeu en dévoilant au monde l'existence des loup-garous et des vampires. Les Militi Christi entrent en guerre et l'extermination commence !

Traquées, ces deux races de prédateurs vont devoir unir leurs forces pour protéger leurs proches et sauver leurs vies...

 

Et les acteurs se mettent en scène:

Si le premier tome de cette trilogie "dynamitait le mythe du loup-garou" et le second se perdait dans une tentative malhabile de traduire la psychée d'une jeune mère névrosée; ce troisième ouvrage clôt cette histoire et il était temps !

Une alternance classique des personnages principaux; des personnages secondaires presque sortis de nulle part, placés là pour donner un semblant de profondeurs aux héros de cette banale histoire de "je t'aime, moi non plus". C'est d'autant plus dommageable que certains nouveaux personnages semblant bien plus intéressant ne font acte de présence que pour quelques paragraphes seulement !

Peu de rythme, peu d'intérêt et le sentiment insistant de déception car il y avait pourtant matière à produire un final au moins aussi "explosif" que le premier livre ! On nous fait miroiter des prophéties millénaires, des conflits mondiaux médiatico-religieux... Et rien !

A mon sens: une histoire qui s'essoufle, un énième roman "bit-lit" sur le thème "it's complicated".

 

Bérenger

L'archipel du Soleil - Bernard Simonay

Les enfants de l'Atlantide, tome 2

Archipeldusoleil

Les fresques en ruines:

Jehn le chasseur s'enfonce dans sa transe au fin fond d'une grotte geléeet s'éveille à l'aube de l'Historie sur une île tropicale.

Il a vécu dans des cités de marbre et de verre et s'appelait Astyan: un des rois de l'Atlantide !

Mais que c'est-il passé pour qu'il naisse dans les Terres du Nord ? Retrouvera-t'il sa bien aimée ? Arrivera-t'il à retourner sur l'Archipel du Soleil ?

 

Ont un jour été peintes:

Bernard Simonay nous offre dans ce volume le cadre de son histoire.

La naissance de ses héros, leurs motivations et les péripéties expliquant la situation présente et l'apparition du GRAND méchant !

Si le début est bien rythmé, le soufflé retombe un brin durant un bon tiers de l'ouvrage.

Néanmoins, l'arrivée d'une force d'opposition relance la machine et revisite le mythe du cataclysme de l'Atlantide.

Ce deuxième tome est une paranthèse bienvenue afin d'établir solidement les bases de la trame principale, que nous devrions retrouver dans le tome 3 !

 

Bérenger

Janue Vera - Jean-Philippe Jaworski

Januevera

Parcourez le monde hérauts:
Autrefois grandiose, le vieux royaume n'est plus.
Ensemble disparate et désuni de royaume sur le déclin, de ville étouffant sous le poids de leur passé et de villages perdus au milieu d'océans forestiers hostiles.
Et pourtant, ses habitant n'ont pas crié leurs dernières paroles. Des sociétés féodales et chamarrées naissent et donnent vie aux héros de leurs temps: galants chevaliers, assassins mutins et réveuses paysannes.
Tant de mystères humains à découvrir et explorer, mais ne vous laisser pas berner aventurier: n'est pas si démuni ou cruel, celui que l'on croit ou celle !

Et faites entendre votre voix:
Si je pouvais tenter une description du style de Jaworski, je me risquerai à dire qu'il est la fusion parfaite entre la poésie de Damasio et le rythme d'un Martin. Mais ça ne serait rendre hommage ni à lui, ni aux autres.
Janue Vera est son premier ouvrage et s'organise autour de 8 nouvelles qui nous présentent son univers: le Vieux royaume.
Tour à tour terrible, dramatique, galan, intemporel, caustique, horrifique et mystérieux; le Vieux royaume vous présentera ses facettes les plus intéressantes.
Ecrit avec talent et maestria, sans temps mort et surprenant, venez découvrir le livre qui à, selon moi, projeté Jean-Philippe Jaworski sur le devant de la scène fantasy française.
Et pour celles et ceux qui n'en démordraient pas, Gagner la guerre vous offrira votre dose avant de vous lancer dans son nouveau cyle: Rois du monde.

Bérenger