Folio SF

Le jardin des silences - Mélanie Fazi

Lejardindessilences

L'automne prend fin:
La décoration du sapin de Noël, un jardin qui redonne vie aux morts, une destinée épique imposée ou encore cet étrange reflet bleuté aux abords du miroir.
Autant de contes pour vous plonger dans cette ambiance si particulière des fins d'années.
Par quel récit allez-vous commencer votre histoire ?

Et l'hiver vient:
Recueil de nouvelles glaciales ou chaleureuses, Mélanie Fazi souffle le chaud et le froid avec ses histoires à dominante hivernale.
Tour à tour attendrissante et horrifiante, implacable ou douce, ses courtes scénettes ainsi narrées tombent toujours à propos en cette période de fêtes familiales.
Joie des retrouvailles pour les uns et souvenirs doux-amers pour les autres, chacun y trouvera quelque chose de précieux, un brandon auquel réchauffer un morceau de son âme au plus fort de l'hiver.

- Prix Masterton 2015

Bérenger

Fight Club 2 - Chuck Palahniuk et Cameron Stewart

Fightclub2

Sebastian:
Son nom est Sebastian.
Il y a dix ans, Tyler Durden aurait pu devenir le nouvel Alexandre le grand.
Mais Sebastian s'est marié et il a eu un enfant.
Il se prétend heureux.
Mais Tyler a un plan.
Et il n'est pas mort.

Tyler:
Fight Club 2, donc la suite du premier.
Conseil; relisez-le ou revisionner le film sinon tout vous paraitra bien sybillin.
Les artifices graphiques (dessin hors case et autres effets copier-coller) rendent bien toute la pathologie de notre personnage principal.
Attention: ça part loin, ça part vite et ça part dans tous les sens.
A conseiller aux lecteurs les ayants bien accrochées, aux mordus de romans graphiques.
Et même ceux-là n'en ressortiront pas indemne.

Bérenger

L'élixir d'oubli et Le royaume immobile - Pierre Pevel

Le paris des merveilles 2
Le paris des merveilles 2 & 3

Un casse rondement mené:
Un vol mystérieux, une recette aux pouvoirs inimaginable et de vieux (très vieux) contentieux qui se rappellent à nos protagonistes chéris: Louis-Denizart Hyppolyte et la baronne de Saint-Gil.
Il ne manquerait plus qu'un groupe terroriste sévisse dans la capitale et on obtiendrait une situation véritablement explosive !
Deux fois encore Isabel et Griffont mèneront l'enquête et mettront leur vie en péril. 

Un final explosif:
Avec ses deux dernières pièces, Pierre Pevel nous régale d'une belle apothéose de son Paris des merveilles.
Dans un style toujours aussi drôle qu'érudit, Griffont et Isabel vont de découverte en traquenards en peignant une bien jolie vue de cette capitale féérique.
S'il vous en faut plus, ruez-vous sur son autre trilogie: Les lames du cardinal.

Prix Imaginales 2005 (pour L'élixir d'oubli)

Le paris des merveilles 3

Bérenger

Les enchantements d'Ambremer - Pierre Pevel

Le paris des merveilles 1
Le paris des merveilles 1

La journée commence bien:
Louis Denizart Hypolite Griffont était tranquillement en train d'enquêter sur un banal traffic d'objets enchantés lorsqu'il se retrouve bien malgré lui (mais bien grâce à "elle") confronté à une série de meurtres.
"Elle" ce n'est autre qu'Isabel de Saint Gil: fée renégate de son état et aventurière de profession, qui une fois n'est pas coutume s'est fait de bien tristes ennemis...

Et se termine merveilleusement:
Premier tome d'une trilogie, Les enchantements d'Ambremer brossent un univers féérique et cohérent autour de ce Paris du début XXe siècle, où tout semble possible.
Des personnages attachants, aux nombreuses capacités sans pour autant être tout puissant, et une enquête prenante ayant son lot de rebondissements.
Une excellente production digne des Lames du cardinal, en un brin plus intimiste.
On attend la suite avec impatience !

Bérenger

Loar - Loïc Henry

Loar

Le compte à rebours est lancé:
Il ne reste plus que 6 jours au jeune souverain Emrodes de Loar pour répondre à la menace que représente le royaume de Melen.
Mais dans ce vaste conflit spatial, d'autres forces ourdissent leurs plans avec plus ou moins de discrétions.
Qui de la sainte religion de Kreiss, des mercenaires-guerriers Latars ou des conseillers politique Spols tirera les lauriers de cette guerre qui se profile ?

Les acteurs sont prêts:
Comme un avant-goût d'infinité. Voilà comment j'essaierai de résumer Loar.
Centré autour d'un conflit, Loïc Henry nous sert un rythme enlevé: autant par sa chronologie (dû aux distances astronomiques séparant les différents protagonistes) mais aussi à la longueur (très courte) des paragraphes dédiés à chaque acteur du conflit.
On s'y perd un peu d'ailleurs aux alentours du milieu du roman mais quelques morts rattrapent très vite le coup quand les évènements s'emballent.
L'univers n'est en revanche qu'esquissé pour les besoins de l'histoire et on regrette de ne pas comprendre tous les liens, tenants et aboutissants de chaque information donnée.
Idem pour la fin qui nous laisse... Sur notre faim !!!
Il y a en effet, dans cet ouvrage, beaucoup de matière première qui ne demande qu'à être exploitée.

Bérenger