Deus in machina

Deus in machina - John Scalzi

DeusInMachina.jpgEn bref: 

Le capitaine du cuirassé Le Vertueux, Ean Tephe, a quelques soucis. Son unique source d'énergie est récalcitrante. Il va donc aller la fouetter. En entrant dans la chambre divine, il découvre un acolyte à terre, perdant tout son sang. Le dieu ricane en passant sa langue sur son sourire carnassier tandis que le prêtre et deux autres acolytes sont terrifiés. Et ce ne sera que le cadet des soucis du capitaine, car une mission d'importance capitale va lui être confiée. Une mission qui mettra sa foi a rude épreuve.

 

En détail:

En 140 pages John Scalzi nous embarque à bord d'une histoire de science-fiction dure et froide comme le vide sidéral, ou pire, comme le manque de foi. Ici foi et technologie ne font pas bon ménage et pourtant on se surprend à poursuivre notre lecture. On reconnaît peu le style de Scalzi, surtout sur la gestion des ellipses narratives mais l'histoire reste cohérente. Enfin, ce livre ne fait l'apologie d'aucune religion mais met en avant les dérives inhérentes au fanatisme. Une belle fable qui nous fait voyager un court instant bien loin de nos aspirations futuristes.

 

Bérenger