Deborah Harkness

L'école de la nuit - Deborah Harkness

LecoledelanuitLà où nous étions restés:
Suite à la découverte d'un ancien manuscrit, la paix déjà fragile entre vampires, sorcières, démons et humains est menacée.
Afin de résoudre le mystère que cache ce document et échapper à leurs ennemis, Matthew le vampire et Diana la sorcière remonte le temps jusqu'en 1590.
Epoque trouble où le règne des espions et des subterfuges régissent le monde dans lequel Diana devra se confronter à ses nouveaux pouvoirs et à l'inquiétante Ecole de la Nuit.

Et où cela nous mène:
Le ton est donné dès l'entame de cette suite du Livre des sortilèges: le ton sera résolumment historique.
Fini la découverte d'une nouvelle vision fantastique du monde caché (vampires, sorcières, démons) et bienvenu dans le corps de métier de l'auteur: l'histoire !
L'expertise et la documentation de Deborah Harkness arrivent presque à faire oublier le côté bit-lit* de son second roman.
Les passionné(e)s de reconstitution historique et de romance surnaturelle y trouveront ainsi leur compte.

*bit-lit: genre qui met en scène une héroine confrontée au milieu surnaturel et aux tracas de la vie quotidienne. La romance et l'érotisme sont, de plus, souvent présent dans ce genre de roman.

Bérenger

Le livre perdu des sortilèges - Deborah Harkness

lelivreperdudessortileges.jpg

En un mot:
Diana a farouchement vécue hors de la magie. Reniant son héritage familial de sorcière, elle a toujours souhaité obtenir les choses par son travail et non en profitant de la magie. Professeur d'université émérite et reconnue dans le domaine de l'alchimie médiévale, c'est en préparant un discours d'ouverture d'une conférence qu'elle tombe par hasard sur un ancien manuscrit. Cette découverte va bouleverser sa vie et la conception qu'elle s'en faisait jusqu'ici.

Pour les initiés:
Ce livre nous envoute ! une fois ouvert, impossible de le refermer sans une EXCELLENTE raison (sommeil, accident, travail?). Deborah Harkness nous fait redécouvrir notre univers, où loup-garou, fantômes, démons, vampires et sorcières nous cotoient, nous, simples mortels.
Loin d'une découverte de la magie à travers notre héroïne (cette dernière ayant toujours sû ce qu'elle était et dans quel monde elle vivait), c'est via l'évolution de ses préjugés sur les autres que nous allons découvrir les subtilité et les secrets de chaque espèce. Enfin un point de vue rafraichissant, où le lecteur apprend à connaitre ces créatures par leurs subtilités et non par leur nature.
L'intrigue se pose petit à petit et est exploitée au fur et à mesure que Diana en découvre les multiples aspects. Nous allons donc de découvertes en retournements de situations en passant par de surprenantes révélations. Rythmé et sans vrai temps morts, on peut à la limite lui reprocher certains passage romantiques flirtant un peu trop avec le roman à l'eau de rose. Mais les chevaliers prendront certainement des notes afin de faire plaisir à leur dame.
Certains resteront sur leur faim, au vu de la fin qui reste... décevante car inachevée (mais à vous de découvrir pourquoi). Une suite serait (sera peut-être?) la bienvenue.

Bérenger