Auto-édition

Le fossile d'acier - Philippe Saimbert

LefossiledacierLe train entre en gare:
Il emmène un petit groupe hétéroclite à travers la forêt d'un petit pays d'Europe centrale.
Quand la locomotive se détache, abandonnant le wagon de nos voyageurs, l'excursion vire au cauchemard.
Apparitions étranges et morts brutales révèleront, bien magré eux, les pires secrets des passagers...

Et nous emporte à destination:
Dès les premières pages, on constate le caractère graphique, visuel de l'écriture.
On se met très facilement à se représenter la scène projetée sur la toile de nos paupières closes.
Il ne manquerait, à la limite, plus que les indications pour le cadreur (plan large, travelling sur les géraniums, ralenti sur soleil couchant, etc...) et l'on se croirait au cinéma.
Chaque chapitre se consacre à quelques personnages, avec un décor particulier et une intrigue propre. Au cours du récit, chacune de ces scénettes vient donc apporter sa pierre à l'édifice de l'intrigue principale.
Au fil des pages on découvre les poncifs du film d'horreur: les personnages convaincus d'une explication rationnelle qui vont austraciser le fanatique avant de se tourner vers lui quand la situation va déraper, chaque personnage qui se voit confronté à ses démons, la créature entraperçue par le héros juste suffisamment longtemps pour qu'il se mette à douter, et donc faire monter la pression et relancer le film/l'histoire...

Une histoire d'horreur très classique donc, où les lecteurs chevronnés verront malheureusement les ficelles (parfois un peu grosses) de ce type de récit.

Bérenger