Alain Damasio

Aucun souvenir assez solide - Alain Damasio

AucunsouvenirassezsolideSynopsis:

Un monde où les mots ont été privatisés.
Une ville saturée de capteurs qui dématérialise les enfants.
Un chasseur de statues vivantes qui leur parle et un homme qui parle à l'eau.
Dix nouvelles offertes à nos yeus et à nos oreilles.

Mon avis:

On reconnait d'emblé le style construit, recherché et poétique de Alain Damasio.
Les mots et leur rythme sont tout aussi beaux que l'histoire qu'ils déclament.
Néanmoins, là où dans ses précédents romans ce style et ses formes apparaissaient tels des pépites; j'ai eu l'impression qu'elles sont trop dans ce recueil.
Non pas de trop mais juste trop nombreuses. Si chaque nouvelle est en elle-même un exercice de style, il ne faut pas les lire d'affilé, sous peine d'être plus assomé qu'émerveillé par cette profusion de talent littéraire.
Petite déception envers "Annah à travers la Harpe" (un brin ampoulée) et "Les Hybres" (trop débridées ?).
Coup de choeur pour "Les Hauts Parleurs" (magistral) et "Une stupéfiante salve d'éscarbilles de houille écarlate" (magnifique, et manifeste, de poésie).

C'est peut-être dans une atmosphère à la fois sereine, jubilatoire et héroïque que ces nouvelles furent écrites et c'est sans nul doute dans cet état d'esprit qu'il faut les lires.
Il y a ici matiair à penser et à vivre: à s'émerveiller.

Bérenger

La horde du contrevent - Alain Damasio

lahordeducontrevent.jpgAinsi débute notre épopée:
Ils sont les vingt-trois membres de la trente-quatrième horde, et voici leur histoire. Formés depuis l'enfance à accomplir une unique tâche, chacun permet ainsi la survie de tous dans leur terrible mission: trouver la source du vent. Sur un monde balayé par les rafales, les tempêtes et les chrones, ils devront réussir là où tous ont échoué.

Et voilà comment elle nous est contée:
Magnifique. Voici en un mot notre oeuvre résumée. Mais sublime et poignant lui feraient tout autant honneur. Damasio nous offre un monde linéaire mais jamais figé, grâce à une structure inventive: plus la horde avance et plus elle remonte dans son passé, à travers les expériences, les doutes mais aussi les espoirs de chacun de ses membres. A l'image des mille vents qui balayent la progression de nos héros, le lecteur est plongé dans un tourbillon d'émotions qui ne nous permet pas d'en sortir indemne. Un indispensable.

Grand prix de l'imaginaire - Roman français 2006

Bérenger