Billets de berengerseelweger

Sourcellerie - Terry Pratchett

SourcellerieOn est parti !

Lorsque le huitième fils d'un huitième fils (un mage donc) met lui-même au monde son huitième fils, ce dernier ne peut être q'un sourcelier ! (Un mage au carré en somme, ou en multiplié vous l'aurez compris).

Or comme chacun le sait (mais si, vous aussi, faites donc un effort !) la sourcellerie est la thaumaturgie de l'Aube des Temps et personne (pas même vous, je peux vous l'assurer) ne souhaite la voir réapparaitre !

Il faudra bien toute l'inéficacité  du célèbre Rincevent et la simiesque présence du bibliothécaire de l'université des mages pour contrer cette sinistre menace mystique. Avec pour la première fois dans un livre: Nijel le destructeur ! (héros pas correspondance) et Conina (fille du célèbre barbare) par qui tombe les têtes, les coeurs et les cheveux !

 

Le voyage vous plait ?

Que dire de ce cinquième tome des Annales du Disque-Monde ?

Bien écrit, rythmé, drôle, caustique, bourré de référence: une pépite littéraire pour les afficionados de la fantasy, de l'humour et de l'absurde.

A lire les yeux fermés (si, si vous le pouvez !).

 

Bérenger

Il est difficile d'être un dieu - Arkadi et Boris Strougatski

IlestdifficiledetreundieuLe voile se lève:

La planète Ankar sombre, doucement mais surement, dans l'obscurantisme. Dans cette société semi-féodale, les intellectuels sont persécutés comme les sorciers durant l'Inquisition espagnole ou les juifs durant l'Allemagne nazie. C'est donc avec le plus grand intérêt que l'Institut d'Histoire Expérimentale de la Terre envoie des observateurs. Interdiction formelle pour ces Terriens tout-puissant d'infléchir la course des évènements.

Mais entre la formation et la violence des faits, le jeune Roumata aura bien du mal à résister à la tentation de se mêler à la misère des mortels...

 

Et les acteurs se mettent à jouer:

Assez fouillé, parfois sybillin, ce livre debute in medias res vous demandera souvent de créer vos propres liens, explications ou justifications au bon déroulé de l'intrigue.

Les traumatismes et les questionnements du jeune "dieu" sont exposés, c'est l'intérêt de ce roman, mais rarement les causes qui les ont créées. Tout est suggéré, parfois trop à mon goût, et l'on se rend vite compte que c'est le lecteur qui construit sa propre vision du récit: ce qu'il aurait fait, comment il l'aurait fait.

Le final arrive de façon grossière et trop rapide: à croire que les auteurs avaient une limite de pages à ne pas dépasser.

Tout cela a donc un arrière goût d'insatisfaction, de manque.

Mais il se peut aussi, voir certainement, que je sois complètement passé à côté ! Alors n'hésitez pas à laisser votre commentaire...

 

Bérenger

Le chevalier oublié - Kervarec'h

LechevalieroublieIl y a fort longtemps:

Le chevalier de Saint Ours est investit d'une bien étrange mission par Bertrand du Guesclin.

Mais qui est ce mystérieux chevalier de Saint Ours ? Ne payant pas de mine, pour ne pas dire pouilleux et repoussant de crasse, il reçoit néanmoins à chaque fois l'accolade et le respect de tous les seigneurs qu'il rencontre...

 

On en racontait des histoires:

Pfiou ..! Entre le vocabulaire (et la grammaire) et la chronologie décousue, la première partie de ce livre est un véritable parcours du combattant ! Les aller-retours incessants vers le glossaire (plus que bienvenue) nécessite une véritable logistique matérielle partiellement complétée par la couverture travaillée et son marque -page en tissu. Gageons quand même que cela en vaille le coup !

Une chronologie brisée pour un final somme toute classique.

La deuxième partie offre une version plus crédible et donc bien plus originale du mythe arthurien tout en distillant quelques indices le reliant à la première partie.

Une lecture assez agréable pour des lecteurs exigeants.

 

Bérenger

Le vivant - Anna Starobinets

LeVivantIncarnation précédente:
"Le Vivant est immuable et il compte 3 milliards d'individus".
Dans ce futur lointain, où tous le humains sont connectés à un réseau commun via des implants, la mort n'existe pas.
Dès qu'un individu est "mis en pause", le Vivant fait réapparaitre son code génétique dans un nouveau corps.
Un jour pourtant, l'impensable se produit: un homme nait. Sans code et sans patrimoine il va chercher sa voie... Et on l'appellera Zéro.

Incode actuel:
Roman d'anticipation par excellence, Anna Starobinets nous livre ici une version moderne de 1984 et Le meilleur des mondes.
Le rythme d'énonciation nous permet de nous immerger dans cette culture ultra-connectée et d'en apercevoir les dérives, tels les "premières strates" que nous sommes encore.
En plus de cette réflexion sur la globalisation des moyens de communications et l'évolution de nos rapports à l'autre via ces nouveaux réseaux d'intéraction qui redéfinissent doucement la notion de "vie privée", cette auteure phare de la jeune génération russe nous dresse un beau portrait de l'éternel combat entre l'inné et l'acquis.
Enfin, elle soupoudre le tout d'un brin de politique et de pouvoir absolu qui lui permettent définitivement d'entrer dans le cercle très fermé des plus grands: comme Orwel et Huxley.

Bérenger

Havrefer, tome 1: Le héraut de la tempête - Richard Ford

Havrefer_1

Qui sème le vent:
Plaque tournante du commerce maritime et capitale des Etats Libres, Havrefer est un véritable symbole de puissance.
Mais le roi est parti affronter les hordes barbares du Nord et la ville est rongée par différentes factions qui souhaitent s'accaparer les miettes du pouvoir.
Vont alors se produire sur cette scène précaire des acteurs importants: reine, conseiller, prince et d'autres qui le sont moins: forgeron, mendiant, apprenti...
Ils vont néanmoins tous jouer un rôle déterminant dans la pièce sanglante qui aura bientôt lieu au sein même de Havrefer !

Récolte la tempête:
Il semblerait au début que Richard Ford connaisse son affaire: un pitch classique (un royaume menacé par des barbares) dans lequel prennent part des personnages archétypaux (apprenti magicien, assassin repenti, princesse rebelle, ancien mercenaire aigri) dans des situations vues et revues (une mission qui dérape ou un quiproquo qui créera de nouvelles alliances).
Même le passé des protagonistes est un sans surprise tellement il colle à notre imaginaire commun.
MAIS.
Car il y a toujours un mais...
Et celui-là fait toute la différence.
Tout le brio, la maestria de l'auteur provient du savant mélange des clichés et son jeu avec eux. Il détourne habilement ces stéréotypes au moment où on s'y attend le moins et cela marche !
Il y a une telle originalité qui se découvre petit à petit que chaque personnage devient unique: bien plus que la somme des a priori que l'on aurait put avoir sur eux !
Les héros en deviennent si vivants qu'ils ne se bornent plus à résoudre l'intirgue et à participer à l'histoire: ils sont l'histoire !
Ce premier tome de la saga Havrefer augure d'une excellente révision des codes du genre: il est véritablement le héraut d'une future tempête littéraire !

Bérenger