Polars-Addict au Salon du fantastique !

Samedi 27 Octobre, Polars-Addict était sur les Champs-Elysées pour découvrir le Salon du Fantastique. Sous un chapiteau d'environ 200 mètres de long, pour une cinquantaine de stands, le Salon du Fantastique s'étendait sur la plus belle avenue du monde.dsc-3536.jpg

dsc-3538.jpgsalon.jpg

Dans une ambiance détendue, le visiteur pouvait découvrir de nombreuses échoppes proposant moult artefacts qui, comme les personnes costumés, étaient plus axé Fantasy que Fantastique. Mais qu'importe, l'atmosphère était là. Vrai plus pour cette grande première, les organisateurs distribuaient des questionnaires pour gagner de petits lots, questionnaires comportant des questions dont seuls les propriétaires de stands connaissaient la réponse. C'était donc un très bon moyen pour engager la conversation avec cet homme-chat ou ce forgeron aux traits burinés par l'effort.cuir.jpg

armure.jpg

Mais trève de blabla, faisons un petit tour des participants ayant bien voulu répondre aux questions de Polars-Addict:

Jean-Luc Marcastel était présent au stand de la maison d'édition Matagot afin de dédicacer et d'expliquer ses œuvres: Louis le Galoup et La geste d'Alban. Orateur passionné et passionant, il nous conte avec une voix pleine de ferveur l'intrigue de ses romans et surtout de Louis le Galoup: « Dans une France moyenâgeuse, une faille mystique et ténébreuse sécrète une aura malfaisante libérant d'étranges et mortelles créatures dans les contrés environnantes. Louis et son frère, parti en forêt, se font piégés par une de ces créatures et Louis voit son frère succomber sous les coups rageurs de la bête. Quelque chose rompt en lui, le transformant en une de ces créatures honnis des villageois. Obligé de prendre la fuite, il se trouve une compagne d'infortune en la personne d'une rousse au tempérament brûlant et à l'attitude mystérieuse. Ils s'engagent alors vers un voyage à la destination inconnue, pourchassés par d'étranges pisteurs... »

Le vrai plus de ses livres sont les magnifiques illustrations qui les décorent et qui participent à l'immersion dans cette France sombre et fantastique.

darioalcide.jpgNon loin, nous trouvons Dario Alcide: auteur-scénariste et auto-éditeur. Grâce aux éditions Farence-Corp, il a publié l'univers de Farence et Pentacle. Là où la trilogie de Farence est plus axé Fantasy Jeunesse, Pentacle se place, des propres mots de l'auteur, comme un roman d'Urban Fantasy.

Cet auteur et à travers lui cette maison d'éditions, ont une particularité: celle de proposer des versions et des dédicaces numériques !

louis.jpgPolars-Addict vous présente Louis, membre de l'association la Ligue Ludique.

P-A: Bonjour Louis, peux-tu te présenter ?

Louis: Je m'appelle Louis et je suis étudiant. Je suis membre de l'association la Ligue Ludique qui est une association qui promeut les jeu de rôle.

P-A: Jeu de rôle ? Lesquels ? Es-tu plutôt joueur ou meneur ?

Louis: J'aime bien jouer à Donjons et Dragons (que l'on ne présente plus) et à Z-corps (univers inspiré des films de zombis) mas je suis surtout meneur pour Les ombres d'Esteren le vendredi soir à La carte chance.

P-A: Les ombres d'Esteren ?

Louis: Cela fait un an que j'y joue et ça a été une véritable révélation pour moi.

P-A: Es-tu aussi un lecteur ? Si oui, quel est le dernier roman que tu as lu ?

Louis: Je suis un grand fan de Dan Simmons et j'ai dernièrement lu Hypérion et L'Echiquier du mal.

Intrigué par la fascination de Louis pour le jeu de rôle Les Ombres d'Esteren, nous avons dirigé nos pas vers le stand de ce jeu.

Interview - Les Ombres d'Esteren

Juste à coté, nous sommes frappés par la pléthore de jeux proposé au stand de La carte chance. Bien loin d'être un simple magasin, cet espace ludique situé dans le 9e arrondissement de Paris propose plus de 100 jeux en démonstration et en libre utilisation, ainsi que des Nocturnes le vendredi. Ces Nocturnes ne sont pas exclusivement réservé aux jeux de sociétés mais laisse aussi une place pour les jeux de rôles, notamment organisés par la Ligue Ludique.

mcbran.jpgPetite temporisation entre deux interviews à l'échoppe d'objets celtiques et féériques de la dame McBran. Nous y découvrons les « toucles »: boucles d'oreilles qui viennent faire le « tour » de l'oreille sans avoir besoin d'en avoir le lobe percé pour l'y faire tenir.

edemonium.jpgNous retounant, nous sommes immédiatement intrigués et donc attirés vers le stand d'Edemonium: gallerie et création de bijou-déco-curiosités depuis maintenant 13 ans. C'est d'ailleurs la charmante et troublante Barbara Perrier qui nous a permis de prendre une photographie des oeuvres présentes sur le salon.

Faisant volte-face, nous nous trouvons nez-à-nez avec la ravissante Léa.

dsc-3515.jpgP-A: Bonjour Léa, peux-tu te présenter pour nos lecteurs ?

Léa: Bonjour, comme vous le savez je m'appelle Léa et j'incarne l'elfe Galadriel, du Seigneur de anneaux. C'est d'ailleurs le dernier livre que j'ai lu car je joue aussi beaucoup aux jeux vidéos et notamment à Skyrim depuis qu'il est sorti. Bien que ce soit mon premier salon, je vais souvent à la Japan Expo en cosplay de Camille de Kick Ass.

P-A: Merci beaucoup Léa, un dernier mot ?

Léa: D'habitude je suis très timide !

Alors que nous nous apprêtions à prendre une petite pause bien méritée après toutes ces péripéties nous avons été surpris, sans défense, par le couple des DarkAnkh. Groupe d'électro-visual music composé de Cassandra Vamp et d'Olivier TheAnimol ils ont bien voulu répondre à nos timides questionnements.

dsc-3547.jpgP-A: Wouah ! Impressionnant. De suite une sensation de proie face à un prédateur nous envahi, que pouvez-vous nous divulguer concernant votre style ?

DarkAnkh: L'effet est voulu, nous sommes résolument orientés vers un style fantastique plutôt sombre.

P-A: Êtes-vous joueurs ? Lecteurs ?

DarkAnkh: Oui, bien sur ! Nous jouons à INS (In Nomine Satanis), à Vampires et à l'Appel de Chtulhu.

Cassandra: Dernièrement j'ai dévoré la Reine des Damnés d'Anne Rice.

Olivier: Je suis plus science-fiction, même si le dernier livre que j'ai lu est Frankenstein de Mary Shelley.

P-A: Un dernier mot ?

DarkAnkh: Notre dernier album de musique d'ambiance, The Rituel, est disponible en vente en ligne sur notre site.

Alors que nous étions spectateurs d'une partie de Loup-Garou, nous constatons la présence à nos côtés d'un étrange personnage: Stone.

dsc-3632.jpgP-A: Euh, bonjour ? Qui êtes-vous ?

Stone: Salutations, je suis Stone... Mais mon prénom c'est Lucas. Comme vous avez pu le constater, j'affectionne tout particulièrement le thème steam-punk et ça fait deux ans que j'ai créé le personnage de Stone.

P-A: Tu joues ? Lecteur peut-être ?

Lucas: Malheureusement je ne suis pas trop porté sur la lecture mais je suis un grand joueur de jeux de figurines comme Confrontation ou Warhammer

Sur ces dernières paroles Stone s'éloigne, reprenant sa quête.

Afin de terminer cette série de portrait, nous ne pouvions pas ne pas tenter d'interviewer "LE" personnage sans qui rien de tout cela n'aurait pu avoir lieu:

Interwiew - Guillaume Besançon

Arrivé(e) ENFIN à la fin de cet article, voici pour les plus courageux une visite "vidéo" du Salon !


Bérenger et Clément

Salon du fantastique

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau