Actu, salons et interviews

Retrouvez ici l'actualité de la section SF Fantasy Fantastique ainsi que des interviews réalisées lors des salons de cette littérature de genre.

Mademoiselle Frankenstein revient !

Mademoiselle Frankenstein - La CliqueMademoiselle Frankenstein revient !

Forte d'avoir gagné, le 24 novembre: le P’tit Molière 2014 de la meilleure scénographie et le P’tit Molière 2014 de la meilleure affiche, la pièce de théâtre intitulée "Mademoiselle Frankenstein" sera de nouveau jouée sur les planches de La Folie Théâtre !

Du 5 décembre au 25 janvier, les vendredis à 21h30 et les dimanches à 18h... Avec 2 supplémentaires les 27 et 31 décembre à 21h30 !

"Mademoiselle Frankenstein" continuera alors sa route en tournée: Nice, Antibes, Genève, Le Mans …

Pour mémoire:

Pour celles et ceux qui souhaiteraient relire nos précédents articles concernant cette pièce: en voici la présentation, notre critique, et l'interview de la sainte trinité de cette pièce.

Contact:

A La Folie Théâtre
6 rue de la Folie Méricourt 75011 Paris
Réservation : 01 43 55 14 80
www.folietheatre.com

Bérenger

Le Salon du Fantastique 2013 - Nous y étions !

Salon du Fantastique 2013

Pour mémoire:

Du Vendredi 31 Octobre 2013 au Dimanche 02 Novembre 2013 se tenait la seconde édition du salon du Fantastique !

Cette année pas de chapiteau sur les champs mais la moitié de Hall A de l’Espace Champerret à partager avec le salon du livre ancien.

Cette fois encore un grand nombre d’exposants pour environ 8 000 visiteurs !

N’étant pour ma part que peu familier avec les mondes de l’imaginaire, il fut intéressant de se balader parmi les adeptes du jeu de rôle, de l’art gothique, du steampunk et autres passionnés de lecture fantastique !

Visiteur type ?

Par défaut les visiteurs costumés rentrent gratuitement mais cette décision des organisateurs est loin d’expliquer la qualité et la diversité des costumes présents.

salon-fantastique2013-polars-addict-1-2.jpgsalon-fantastique2013-polars-addict-8.jpg

Un groupe de musique médiéval accompagné de quelques danseuses contribuait agréablement à l’ambiance quelque peu surréaliste du salon: on a l'impression de se retrouver dans un bazar fourmillant d'idées, d'époques et d'ambiances aussi différentes, étranges et plaisantes qu'il y avait de visiteurs !

-

-

-

-

Pour s'orienter dans ce salon on pouvait distinguer deux zones distinctes.

salon-fantastique2013-polars-addict-2-2.jpg

-

D’un côté un vaste espace dédié aux rôlistes de toutes sortes, espace qui ne semblait pas désemplir de la journée.

-

salon-fantastique2013-polars-addict-20.jpg

-

-

-
De l’autre, de nombreux exposants qu’ils soient artisans (sculpteurs, orfèvres, tailleurs..), illustrateurs, éditeurs de jeux, ou littéraires (écrivains et éditeurs pour la plupart).

-

-

-

L'occasion de se rencontrer:

salon-fantastique2013-polars-addict-6.jpg

Tout d’abord Ombres d’Esteren , bon contact, passionnés fort sympathiques qui ont eu la patience d’expliquer aux néophytes que nous étions les rudiments du jeu de rôle et la touche personnelle développée dans leur univers dont le côté multi-plateforme a de quoi séduire, en témoigne le concert à Lyon le 30 Novembre dernier.
Si comme moi vous n'avez pas pu être présent lors de leur interview du Salon précédent, vous la retrouverez en suivant ce lien !

-

salon-fantastique2013-polars-addict-12.jpg

-

Nous avons ensuite pu échanger avec la revue associative Etherval. Le crédo de leur rédaction est de permettre la découverte d’auteurs francophone de littérature de l’imaginaire.

Chaque numéro (il en sort deux par an) traite d’un thème en particulier qu’il s’agisse du Temps, de la Trahison, de la Peinture ou encore de La Mer (pour citer les  numéros 0 à 3 déjà parus) donnant l’occasion d’aborder de nombreux points de vue sur un thème donné et ce avec un nombre maximal de caractère imposé par nouvelles.

-

-

Certains auteur nous on même fait l'honneur de discuter un peu avec nous !

salon-fantastique2013-polars-addict-17.jpg

-

Jean-Christophe Chaumette qui nous a parlé de quelques uns de ses romans (L'aigle de sang, L'arpenteur de monde) pour lesquels la classification dans le genre Fantastique pour l'un et Sciences-Fiction pour l'autre semble déplaire à l'auteur, l'apposition d'une étiquette arbitraire étant selon lui très limitante.

-

-

Anthelme Hauchecorne dont le débit de mitraillette, preuve de sa verve et de sa passion, a complètement oblitéré ma capacité à griffonner quelques notes.
Il nous a "succinctement" parlé de ses projets d'écriture pour 2014 dont notamment Le carnaval aux corbeaux (à retrouver sur le site de l'auteur).

Et retrouvez les critiques de ses oeuvres par Polars-Addict !

-

salon-fantastique2013-polars-addict-19.jpg

-

Antoine Téchenet nous a parlé du livre Le culte des goules écrit à l'aube du  XVIIIe siècle par François-Honoré de Balfour comte d'Erlette,  élément mainte fois cité dans les œuvres de Lovecraft dont il aurait découvert et traduit un exemplaire original.

-

-

salon-fantastique2013-polars-addict-23.jpg

-

-

Nous avons également échangé avec les éditions malpertuis incarnées par Patrick Eris. Ce petit éditeur publie de la littérature fantastique avec essentiellement des oeuvres d'ambiance XIXe/XXe siècles, ainsi que pas mal de romans d'horreur et de nombreuses anthologies de nouvelles. Pour leur site internet c'est par ici !

-

En définitive

On pourrait croire de prime abord que le salon du fantastique n'est destiné qu'aux férus de Cosplay, steampunk ainsi qu'aux rôlistes mais ce serait s'enfermer dans une vision quelque peu étriquée, cet événement étant également l'occasion de découvrir de nombreux auteurs qu'ils soient bien connus ou en passe de l'être et d'apprécier le talent d'artisans de toutes sortes avant de se rincer le gosier à l'hypocras.

Pour l'édition 2014, c'est par ici : Le Salon du Fantastique !

Jean-Raphaël, envoyé spécial pour Polars-Addict

Mademoiselle Frankenstein - L'interview

Frédéric Gray (metteur en scène et jouant Lazzaro Spallanzani), Christelle Maldague (interprétant Mary Shelley) et Géraldine Clément (co-metteur en scène et direction d'acteurs) ont accepté de répondre à quelques questions pour Polars-Addict.

P-A: Tout de suite, à chaud, quel est votre ressenti par rapport à votre prestation de ce soir ?
Frédéric Gray: J'ai eu l'impression prononcée d'être en phase avec le public de ce soir. Ce soir, c'était quelque chose comme la 12e et bien que l'excitation de la première soit passé, je me suis encore une fois beaucoup amusé.

Christellemaldague-

-

Christelle Maldague: C'était fantastique ! Le public était très réactif ce soir et cela m'amuse toujours énormément de donner du plaisir quand je suis sur scène.

-

-

Géraldine Clément: J'ai bien regardé la représentation de ce soir et ma première impression qui me frappe c'est la fierté. Je suis fier de mes acteurs et de l'alchimie qu'ils ont encore sût créer ce soir.

P-A: Petit retour en arrière pour calmer le jeu et en apprendre un peu plus sur les acteurs (une anecdote croustillante peut-être ?): Pourquoi avoir choisi ce métier ?
Frédéric: (rires) Rien d'exceptionnel pour moi ! Déjà tout petit j'adorais assister et me mettre en spectacle. J'ai un souvenir d'une photo de moi (aux alentours de 5-6 ans) en train d'assister à un spectacle de Guignol. Enfin, "assister" est un mot un peu faible. Je pense que transporter, transfigurer ou "à fond dedans" serait bien plus juste (rires)!
Ce plaisir que l'on éprouve quand on fait naitre une émotion vivante dans les yeux de quelqu'un m'a toujours apporté beaucoup de bohneur. Une anecdote croustillante ?
(rires génés) Je me souviens que je forçait mon frère à jouer un rôle dans les mini-spectacles que je produisais pour et devant mes parents. J'espère que je ne lui en ai pas trop fait baver à l'époque !

Christelle: Je me souviens quant à moi que j'aimais assez organiser des spectacles avec mes amis ou d'autres enfants. Je participai souvent au spectacle du 14 Juillet quand j'avais aux alentours de 10-12 ans.
Et puis plus rien. Nada. Jusqu'à mon retour d'Afrique du Sud. J'ai donc rattaqué le théâtre avec une passion renouvellée, et me voilà !

GeraldineclementGéraldine: Ma première expérience avec le théâtre remonte à ma classe de 2nd. Mon prof' de français nous avait fait jouer une pièce et le public a ri. C'est tout bête peut-être mais j'ai joué mon rôle et sur un de mes dialogues, le public a ri.
J'ai fait rire le public. Et j'ai adoré ça: provoquer chez les autres des choses, des sensations.
J'ai donc fait des études littéraires et j'ai continué de faire du théâtre tout en exerçant un métier à côté.
J'ai brûlé les planches pendant 20 ans avant de me re-diriger vers la direction d'acteur et la mise en scène. Je trouve ça plus enrichissant. J'ai d'ailleurs une troupe de théâtre et j'enseigne aussi le théâtre. Vous l'aurez compris, le théâtre: c'est ma passion.
 

 

 

P-A: Comédiens ou metteurs en scène, vous avez tous un goût prononcé pour l'étrange et le fantastique. Quelle a donc été (ou est) votre dernière lecture ?
Tous: En fait on aura du mal a mettre de la diversité dans cette réponse car après notre découverte de Thierry Debroux, nous nous sommes plongés dans ses ouvrages.
Et quelle découverte ! Il y a beaucoup plus de fantastique dans ses oeuvres que l'on ne pourrait l'imaginer de prime abord.
Allez un petit scoop ? En ce moment on lit "attentivement" Darwin (de Thierry Debroux).

P-A: Pour se quitter bons amis, que pourrait-on vous souhaiter outre le succès ?
FredericgrayTous: rires

Frédéric: Que le spectacle marche du feu de Dieu et que l'on puisse enchainer sur une tournée dans toute la France !
-

-

-

-

Vous pouvez retrouver toutes les informations (sans "spoiler") sur la pièce via notre premier article.
Ou bien lire de suite ce que nous avons pensé de la pièce ici.

A La Folie Théâtre
6 rue de la Folie Méricourt 75011 Paris
Du 6 décembre 2013 au 1er mars 2014
Les vendredis et samedis à 21h
Réservation : 01 43 55 14 80
www.folietheatre.com
Tarifs : 20€ (plein tarif) et 15€ (tarif réduit)

Bérenger

Mademoiselle Frankenstein - La Clique

Vendredi 17 Janvier, Polars-Addict a assisté à la représentation de la pièce "Mademoiselle Frankenstein" A la Folie Théâtre.
Pour celles et ceux qui ne connaitraient pas encore l'intrigue de la pièce, je vous invite à consulter notre premier article (incluant la bande-annonce !) concernant cette brillante pièce.

...

Vous êtes au point ? Alors que commence la visite.
Theatre
Les lieux:
A la Folie Théâtre est un "petit" théâtre de quartier. Mais de quartier "Parisien". Tout est donc relatif:
-petit ? Ce théâtre propose quand même à ses spectateurs deux salles de spectacle ! L'une de 100 places et l'autre, plus chaleureuse de 45 places.
Le cadre intime et peu prétentieux de se théâtre se prête donc à merveille aux découvertes artistiques les plus intéressantes.

"Mademoiselle Frankenstein" est présentée dans la "petite" salle, les premières places étant techniquement "sur scène", cela participe énormément à l'immersion du spectateur dans cette cave humide où se déroule l'intrigue.
Souhaitant mêler faits historiques et éléments fantastique, Géraldine Clément (co-metteur en scène et directrice d'acteurs) et Frédéric Gray (metteur en scène et acteur) ont mis en place plusieurs jeux de lumières et d'ombres portées qui remplissent à merveille leur rôle.

"Petite astuce": Si vous souhaitez profiter au maximum de ces effets spéciaux, je vous conseillerai de vous installer sur le côté gauche de la salle (quand vous êtes sur scène, face aux sièges).

Cette mise en scène est encore relevée par des effets de courants d'air et de bruitages qui participent énormément à l'implication des spectateurs envers les tourments que les personnages partagent sur scène.
"On n'y croirait" est une expression qui ne suffirait pas, ici, à retranscrire l'ambiance qui sert d'écrin aux actes se déroulant sur scène. "On y est" serait déjà un peu plus juste.
Les éléments du décor réalisés par le décorateur No Art avec la compagnie de La Clique rappelle avec force les expériences réalisées dans d'obscurs laboratoire clandestins d'inventeurs un peu fou et passionnés par l'occulte: une sorte de laboratoire du Docteur Frankenstein !

Laboratoire

Enfin, les costumes de style romantique mais austère respecte l'ambiance des années 1830, ancrant un peu plus l'histoire dans l'étrange et vice et versa.

Costumes


Le jeu:

Christelle Maldague est tout à fait crédible en une Mary Shelley étonnée, fragile mais cherchant à paraitre forte et à cacher au plus profond de son esprit ses pires démons.
Frédéric Gray est quant à lui impressionnant: incarnant un monstre concupiscent mettant en action de suaves fourberies et qui se révèlera au cours de l'intrigue (mais chut, n'en disons pas plus de peur d'éventer le mystère...). Comédien habile maitrisant la folie animale et l'inquiétante cruauté de Lazarro Spallanzani.

Le ressenti:

Lecauchemarpiece  

 Lecauchemar  

En un mot ? Dérangeant.
Ce diable de Lazarro obstiné, voir fanatique, oprimant cette faible et apeuré Mary se métamorphose sous nos yeux en une relation dominant-dominé inversé avec une Shelley intéressée et entreprenante et un Spallanzani démasqué et aux abois.
Entre séances de tortures, d'hypnose et de révélations, le public est accroché, suspendu aux moindres détails offert par les personnages sur leur motivations.
En un mot ? Passionant.

 -Mademoiselle Frankenstein Frankenstein (la pièce) - La Clique

-Mllefrankenstein16

L'enjeu:

A travers cette pièce et son interprétation, c'est l'origine de nos idées les plus intimes et de nos secrets les plus inavouables qui sont portés aux nues. La relation malsaine qui s'installe entre les deux protagonistes lors de cette séance de thérapie brutale fait craquer le vernis du paraitre et des convenances sociales.
Mais au final, qui est vraiment l'hôte et le captif ? Qui révèle et explore l'inconscient de qui ?
Une chose est certaine en tous cas: le public est le grand gagnant de cette joute des esprits, spectateur du drame humain qui se joue, a nu et sans artifice, devant lui.


Immersif et palpitant, personnel et dérangeant: un très beau spectacle et une pièce à découvrir absolument.

RAPPEL ! Rencontre et débat avec l’auteur à l’issue de la représentation du 24 janvier 2014.

RAPPEL x2 ! Mademoiselle Frankenstein est éligible aux P'tits Molières 2014.

En réservant vos places avec BilletReduc.com vous pourrez participez au vote des Spectacles éligibles - La période d’éligibilité des spectacles s'étend du 1er du septembre 2013 au 30 juin 2014. Pour voter, il faut acheter votre billet via "billetreduc", puis retourner sur le site et voter à l'issu du spectacle. (marche à suivre peu claire mais elle va le devenir !)
-
"Mademoiselle Frankenstein" 
A la Folie Théâtre 
6 rue de la Folie Méricourt 75011 Paris 
Réservation : 01 43 55 14 80 
Tous les vendredis et samedis à 21h jusqu'au 1er mars


Mllfrankenstein20

Bérenger

P.S: Découvrez ici l'interview réalisée avec l'équipe de la pièce !

Mademoiselle Frankenstein - Présentation

L’histoire :
Mary Shelley revient dans la villa où, en 1816, elle a écrit « Frankenstein », alors qu’elle n’avait que 19 ans.
Elle y retrouve l’étrange et inquiétant Lazzaro. Il veut comprendre les raisons profondes qui ont poussé cette jeune fille à inventer un tel monstre.
Dans une atmosphère mystérieuse qui navigue entre fiction et faits historiques, cette pièce nous amène à la naissance du mythe de Frankenstein, ce monstre qui aujourd’hui encore continue à nous fasciner et à nous hanter.  
En inventant une créature, fruit d’une manipulation scientifique, Mary Shelley, auteure visionnaire, nous interroge sur les progrès de la science. Qui est véritablement le monstre : la créature ou son créateur ?

Une pièce de Thierry Debroux
Avec : Christelle Maldague et Frédéric Gray
Mise en scène par : Frédéric Gray et Géraldine Clément
Décor : Noart
Univers sonore : Matthieu Dessemme et Hugo Magagnin

A La Folie Théâtre
6 rue de la Folie Méricourt 75011 Paris
Du 6 décembre 2013 au 1er mars 2014
Les vendredis et samedis à 21h
Réservation : 01 43 55 14 80
www.folietheatre.com
Tarifs : 20€ (plein tarif) et 15€ (tarif réduit)

Rencontre/débat avec l’auteur  à l’issue de la représentation du 24 janvier 2014

Très bientôt, comme à notre habitude (mais avec moins de retard que pour le Salon, je l'espère) suivra notre avis et avec un peu de chance une interview du metteur en scène et comédien Frédéric Gray. Pour cela il vous suffira de suivre ce lien: Mlle Frankenstein (la pièce).

Bérenger