Documentaire sur le quotidien de la police de Baltimore

David Simon, Baltimore

Avant-goût :

Baltimore est un récit journalistique romancé nous montrant le quotidien de la police criminelle de la ville de Baltimore (USA).

Critique :

David Simon est en particulier connu pour ses apports au monde de la télévision avec de nombreuses séries à son actif en tant que scénariste et producteur : Homicide, The Corner, The Wire et Treme. Avant de se lancer au petit écran, David Simon a passé 12 ans en tant que journaliste au Baltimore Sun.

En 1988, il convainc la police de Baltimore de le laisser suivre pendant un an complet les inspecteurs de la Criminelle. Il en résulte Baltimore, une année dans les rues meurtrières. Plus tard, cette expérience donnera lieu à la série Homicide. Par la suite il passera deux ans dans les rues de Baltimore au coeur du trafic de drogue à ciel ouvert qu'il décrit dans le livre The Corner adaptée elle aussi en mini-série télévisée.

Ces deux livres et sa rencontre avec l'ex-inspecteur devenu professeur Ed Burn ont formé le matériau nécessaire pour réaliser la série devenue culte The Wire (Sur écoute), qui traite de façon admirable sur cinq saisons les sujets suivants : les dessous du marché de la drogue de Baltimore, l'impuissance de la police, l'influence de la politique, la faillite du système éducatif et le rôle des médias.

Les éditions Sonatine ont décidés de sortir des cartons "Homicide, a year on the killing streets" sorti en 1991 pour le traduire pour la première fois en français. On soulignera au passage l'excellente traduction d'Héloïse Esquié. En résulte un pavé de 936 pages et d'un bon kilo intitulé "Baltimore" et sous-titré "une année dans les rues meurtrières".

On suit alors la vie au jour-le-jour des inspecteurs et sergents de la criminelle de janvier à décembre. David Simon a choisi de mettre son rôle en retrait et de décrire les faits comme s'il n'était pas là, simplement en tant que témoin. Le récit n'est pas non plus construit comme un journal de bord, au contraire l'auteur utilise le recul de son année passée à la Criminelle pour analyser sans cesse les conséquences de certaines actions. On trouve aussi un véritable guide du bon inspecteur avec par exemple :

"La règle n°2 du guide de la Criminelle : la victime se fait tuer une seule fois, mais une scène de crime peut être assassinée un milier de fois."

David Simon nous montre toutes les réalités du métier d'inspecteur, bien loin de la version romancée des oeuvres de fictions. On apprend ainsi comment fonctionne la 'politique du chiffre' en place au sein de l'unité avec notamment ce fameux tableau noir où sont écrits les affaires en cours et leur statut. On s'aperçoit qu'une affaire a vite fait de remplacer une autre si un homme politique est en jeu, que le nombre de meurtres est si élévé que les inspecteurs sont totalement débordés. On comprend alors le manque d'empathie des inspecteurs pour les victimes quand on voit le cas de l'inspecteur Pelligrini qui va se mettre à déprimer avec l'affaire tragique de la jeune Latonya Kim Wallace. On perd foi avec les inspecteurs lorsqu'ils doivent enquêter sur un meurtre commis par un adolescent avec pour seul motif le 'vol' d'une glace à 25cts ...

Le contenu est ainsi extrêmement riche et intéressant. Le style de David Simon, sans fioritures, est très agréable à lire et les années passées au Baltimore Sun n'y sont pas étrangères.

Ainsi Baltimore est un livre incontournable, une plongée incroyable dans la vie de la Criminelle bien plus propice à la reflexion sur notre société qu'un reportage télé racoleur.

Note : 5 étoiles

Acheter "Baltimore" sur Fnac.com (5% de réduction, livraison gratuite)
Pour moins de 23€ aux éditions Sonatine

Baltimore - David Simon

Navigation : Analyses, livres audios, adaptation en BD/Cinéma, VO

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau