Sich, Marc

Le Pavillon du Mal

Avant-goût :

Un redoutable tueur en série français, Gabriel Valat, s'est évadé... La commissaire Victoire Camin-Ferrat a peu de temps pour le retrouver...

Critique :

Je pensais avoir tout lu sur les tueurs en série et en découvrant ce livre je ne m'attendais pas à beaucoup de surprises... Et pourtant la force de ce roman, c'est son originalité sur un thème largement traité. Avec un tueur en série en liberté on peut s'attendre à ce qu'il recommence ces meurtres, qu'on suive une nouvelle traque aux tueurs en allant de meurtre en meurtre etc. Mais non l'auteur a plutôt choisi de traiter le sujet sous l'angle du "pourquoi" : pourquoi a-t-on libéré ce tueur ? Quels intérêts cela sert-il ? Cela est surement dû au fait que ce livre est la suite de "Mortels Abîmes" livre que je n'ai pas lu mais qui prouve qu'on n'a pas besoin de lire le premier pour aimer le second. Les personnages sont maîtrisés, plutôt noirs dans l'ensemble, il s'en dégage peu d'humanité, chacun souffrant à des degrés différents. La commissaire est bien mise en avant par rapport au tueur en série. Par ailleurs Marc Sich aborde de nombreux thèmes autour du sexe, de la folie humaine et même des sectes. La conclusion est réussie sans être non plus époustouflante.

En somme ce polar de Marc Sich est une réussite grâce à son originalité, et on retrouve dans ce livre toutes les qualités d'un bon thriller.

Note : 3 étoiles

Acheter "Le Pavillon du mal" sur Fnac.com (5% de réduction, livraison gratuite)
Pour moins de €

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau