Shutter Island (BD et adaptation au cinéma)

Critique du FILM

Critique de l'adaptation en film

Martin Scorcese à la réalisation, Leonardo di Caprio dans le rôle principal, c'est sûr le film a de gros arguments en sa faveur mais traduit-il parfaitement la force du roman ? Réponse.

La réalisation est soignée, le jeu des acteurs est très bon dans l'ensemble et le tout est convaincant. Le rythme est bon malgré quelques faiblesses ici et là. Quant à l'intrigue on peut dire que l'adaptation de Martin Scorcese est très proche du roman. Tout se déroule comme dans le livre sans que des scènes soient sacrifiées. On remarquera toutefois quelques simplifications au niveau des énigmes (notamment celle sur le bout de papier) ce qui donne moins matière à réfléchir que dans le roman. En effet là où le film ne pourra jamais se substituer au livre c'est au niveau de la passivité du public. Pour le livre le lecteur peut à tout moment arrêter sa lecture pour tenter de déchiffrer l'intrigue et échafauder ses propres théories tandis qu'au cinéma le public est immédiatement passif et ne peut se permettre de trop réflechir.

Ainsi le rebondissement final est surement beaucoup plus percutant dans le livre car au cinéma ce retournement de situation est peu visuel. D'autre part le public du cinéma peut se sentir frusté et avoir l'impression de ne pas avoir eu toutes les cartes en main. Alors que dans le roman tout est sous nos yeux depuis le début.

Au final cette adaptation est quand même très réussie dans la mesure où elle restitue très bien l'intrigue du roman. Toutefois cela s'apparente plus à une transposition à l'écran plutôt qu'une réelle adaptation (il n'y a pas de modifications). D'autre part et comme souvent, ceux qui ne visionnent que le film perdent beaucoup par rapport aux lecteurs du roman de Dennis Lehane

Présentation

"Shutter Island" est avant tout un roman noir de Dennis Lehane.

La collection Rivages/Casterman/Noir a décidé d'adapter ce roman sous forme d'une bande dessinée de 128 pages, adaptation réalisée par Christian de Metter. (voir plus d'infos)

Voici les trois premières planches de la bande dessinée.

Critique de la BD

Avant-goût :

Teddy Daniels et Chuck Aule sont deux marshals envoyés à la recherche d'une disparue sur l'île de Shutter Island, là où se trouve l'hôpital psychiatrique d'Asheclife, établissement réputé pour accueillir les pires pensionnaires : les détraqués mentaux meurtriers ...

Critique de l'adaptation du livre en BD :

Sans nul doute l'adaptation est très réussie tant sur le plan du respect de l'intrigue tant sur le dessin en lui-même.

De Metter a parfaitement su retranscrire l'ambiance "île mystérieuse" du livre, tout en respectant fidelement l'intrigue. Tout y est, aucune scène n'est manquante et le tout s'enchaîne aussi bien que le livre. La chute finale correspond exactement à ce que le lecteur du livre pouvait s'imaginer.

Point de vue dessin c'est une grande réussite grâce à l'utilisation d'une palette de couleur succinte : le noir et le blanc sont très utilisés ainsi que le brun et le vert dans une moindre mesure. Les seules planches comportant vraiment de la couleur sont celles des rêves du Marshal Teddy Daniels. L'ensemble des dessins est très sombre mais cela donne une réelle ambiance à l'histoire. D'autre part les jeux d'ombres sont très réussis, notamment au niveau des visages.

Au final cette adaption est immanquable pour tout amateur de polar et de BD.

Note : 5  étoiles

Commentaires (1)

sekefkef
  • 1. sekefkef | 11/03/2010
Respect pour ce film, surtout si on arrive à le comprendre de "A" à "Z". Moi particulièrement je l'ai regardé deux fois afin de comprendre les choses dans les détails. Je trouve que chaque allumette a un sens et elle n'est pas là pour juste faire de la lumière ou allumer une clope ;) Sans rancune pour le reste des réalisateurs, le meilleur reste tjrs Martin Scorsese.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau