Sepulveda, Luis

L'ombre de ce que nous avons été

Avant-goût :

Au Chili, trois vieils hommes se réunissent dans un petit local en attendant un quatrième connu sous le nom du "spécialiste"...

Critique :

Autant le dire tout de suite "L'ombre de ce que nous avons été" n'est pas vraiment un polar. Toutefois cela ne change pas sa qualité.

Luis Sepulveda nous propose donc sur environ 150 pages une escapade au Chili. Lors de celle-ci le lecteur rencontre divers personnages, souvent âgés, qui se remémorent leurs passés respectifs. Luis Sepulveda peut ainsi nous compter brièvement quelques passages de l'histoire politique du pays, notamment les luttes socialistes/communistes, la répression, la dictature sous Pinochet etc.

Le tout ce fait en totale légèreté, par petites touches plutôt que par de longs discours, sans que cela nuise à la dynamique du récit. Le style est ainsi très agréable avec quelques belles métaphores comme celle-ci : "On disait lumière et les ombres vous engloutissaient" pour parler à mots couverts de la dictature.

Au final ce court roman de Luis Sepulveda est très agréable à lire mais sa trame aurait largement gagnée à être plus étoffée.

Note : 3 étoiles

Acheter "L'ombre de ce que nous avons été" sur Fnac.com (5% de réduction, livraison gratuite)
Pour moins de 17€ aux éditions Métailié

Ombre de ce que nous avons ete

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau