Sanxay Holding, Elisabeth

Au pied du mur

Avant-goût :

Tenir un foyer lorsque son mari est à la guerre, c'est déjà difficile, alors quand les drames arrivent tout s'emballe et va à vau-l'eau...

Chronique :

Publié pour la première fois juste après la guerre (1947), et réédité plusieurs fois en France depuis, "Au pied du mur" est un vrai pur suspense psychologique comme on en fait quasiment plus.

Elisabeth Sanxay Holding nous place dans la peau d'une mère, épouse et femme au foyer dont le mari est parti en Europe avec l'armée. Elle doit donc faire face à un quotidien où la nourriture est rationnalisée, où le marché noir se developpe, où les temps sont durs tout simplement. Cette peinture sociale est très bien réalisée puisque l'auteure la tire directement de l'époque où elle vit (fin de la 2nde guerre mondiale). Outre cette très intéressante remontée dans le temps, Elisabeth S. Holding met en place un suspense fin et oppressant pour cette femme, personnage principal du roman. Celle-ci doit ménager les apparences, protéger son foyer des menaces (chantage, enquête policière, ...) et gèrer son sentiment de culpabilité. Tout cela est très bien rendu et réaliste. De même la galerie de personnages, resserée autour d'une dizaine de personnages, fonctionne aussi bien que dans un roman d'Agatha Christie. Personne n'est oublié : de la bonne à la fille en passant par l'enquêteur et la nouvelle amie mondaine.

Au final, ce polar est un modèle de suspense psychologique mais qui aura peut-être du mal à conquérir un public moderne. 

Note : 4 étoiles

Acheter "Au pied du mur" sur Fnac.com (5% de réduction, livraison gratuite)
Pour moins de 18€ aux éditions BakerStreet

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau