Ron Rash

rash.jpg

Serena 4 étoiles

Serena

Avant-goût :

Voici l'histoire de Serena, femme incroyable, renonçant devant rien pour faire prosperer l'exploitation forestière de son mari.

Chronique :

"Serena" est un polar très original et cela est surement dû au fait que une grande partie du roman ne peut pas vraiment être qualifié de polar. On a plutôt là une épopée industrielle avec deux personnages forts et surtout une grande reconstitution de l'époque (début du vingtième siècle). Le travail de documentation est impressionnant et embarque immédiatement le lecteur dans le milieu si particulier d'une gigantesque exploitation forestière en plein essor. On se retrouve ainsi plongé au plus proche des ouvriers qui sont en train de sacrifier une magnifique forêt pour assouvir la soif de puissance de leurs patrons. Peu à peu on assiste à la montée en puissance de Serena, la femme du patron, d'une grande force de caractère et d'un charisme qui impose immédiatemment le respect dans cette communauté d'hommes. Bien vite, on s'aperçoit aussi que Serena n'a peu ou prou de morale, elle n'hésite pas à supprimer les obstacles devant elle, que ce soit grâce à l'argent ou en utilisant son homme de main pour effectuer les basses besognes. C'est ainsi que le roman se mue en polar, surtout lorsque l'air de rien, par petites touches, Ron Rash lance quelques pistes de réflexion sur le capitalisme à outrance, la destruction de l'environnement, la vengeance, ...

Toutefois si l'ensemble du roman est passionnant, il souffre tout de même de certaines longueurs et plus globalement d'un manque de dynamisme.

Au final ce roman est très riche, passionnant à lire mais un peu long. 

Note : 4 étoiles

 

serena.jpg

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau