Jean-Bernard Pouy

4 étoilesLa Recup' 4 étoiles

La petite écuyère à cafté 

La Belle de Fontenay 

 

La Recup'

Avant-goût :

Antoine est un serrurier pas comme les autres. Il est un spécialiste des serrures anciennes et lorsqu'on fait appel à lui pour ouvrir une serrure illégalement, il hésite un peu. Il s'est rangé. Mais il a absolument besoin de ce tour de façonnage et comme il y a 10 000 euros à la clé il accepte. Mais rien ne se passe comme prévu...

Chronique :

Devenir écrivain n'est pas donné à tout le monde et malgré la masse de nouveaux auteurs qui percent chaque jour, peu ont vraiment le talent. Jean-Bernard Pouy a le don, lui. Et ce n'est pas un nouveau sur la scène du polar français. Son écriture est très agréable à lire, Jean-Bernard joue avec les mots avec autant de facilité qu'Antoine avec les serrures. L'humour, les jeux de mots, les vannes à deux francs cinquante, sont très présentes et rendent la lecture très plaisante. Pour autant l'intrigue n'est pas mise de côté, et l'identification du lecteur à Antoine est immédiate. Antoine réussit à faire la nique aux grands et pourtant Jean-Bernard Pouy évite tous les écueils du genre. Ici pas de situations rocambolesques, tout est crédible, Antoine n'est qu'un pauvre bougre qui ne comprend pas grand-chose à ce qu'il lui arrive, qui s'identifie à Lee Marvin, et qui veut juste récuperer ses dix mille euros. L'auteur profite aussi de l'occasion pour dresser un bref portrait de la France actuelle, avec ses politiciens et industriels véreux d'un côté, et les petites gens démunis de l'autre.

La Recup' est donc un très bon roman noir, avec tout ce qu'il faut pour passer un bon moment : de l'humour, une bonne intrigue et des personnages hauts en couleur.


Recup.jpg

La petite écuyère à cafté

Avant-goût :

Pourquoi donc Bérénice et Frederic se sont-ils suicidés en s'attachant aux rails du train? Le Poulpe enquête...

Chronique :

Cette première du Poulpe est plutôt sympathique, Le Poulpe étant un personnage assez attachant avec une grande détermination, de plus il n'hésite jamais à foncer dans le tas, ce qui est agréable à lire. C'est aussi un témoin d'une époque, qui dresse un portrait ravageur de la petite bourgeoisie bien pensante...
Le style de Jean-Bernard Pouy est agréable à lire avec quelques pointes d'humour qui aurait dû être plus nombreuses pour compenser l'intrigue en demi-teinte.

Au final la petite écuyère a cafté est un bon roman populaire sans prétention.


poulpe_petite_ecuyere-a-cafte.jpg

La Belle de Fontenay

Avant-goût :

Enric est un jardinier peu banal, il est sourd-muet , espagnol d'origine et orphelin. Lorsque la jeune Laura qui lui rendait visite régulièrement est assassiné et qu'on laisse le corps dans son jardin, Enric retrouve son côté anar et se lance à la recherche du meurtrier...

Chronique :

Le début était très prometteur avec ce personnage si atypique, qui doit tout écrire car il n'entend rien, qui n'a pas peur de se moquer des flics et qui cultive ses patates... Mais l'intrigue s'enlise quand elle aborde le motif du crime, Enric multiplie les demandes de renseignements auprès des profs du lycée de Laura, découvre une fille aux moeurs dissolues etc. Mais la fin reste très banale, tombe un peu comme un cheveu sur la soupe sans trop de rapport avec les 200 pages qui précédent et c'est un personnage tiers qui finalement explique à Enric le motif du crime dont rien auparavant n'avait fait allusion...
Dommage car l'écriture de Jean-Bernard Pouy est loin d'être aussi anodine qu'elle n'y parait.

Ainsi "La Belle de Fontenay" est un polar dont l'intrigue s'essouffle trop vite, c'est dommage car le personnage du sourd-muet était une excellente idée.


Belle-de-fontenay.jpg

Commentaires (2)

Lewis
  • 1. Lewis | 01/05/2011

Pouy est agréable à lire avec quelques pointes d'humour qui aurait dû être plus nombreuses pour compenser l'intrigue en demi-teinte.

movie

Enric est un jardinier peu banal, il est sourd-muet , espagnol d'origine et orphelin. Lorsque la jeune Laura qui lui rendait visite régulièrement est assassiné et qu'on laisse le corps dans son jardin, Enric retrouve son côté anar et se lance à la recherche du meurtrier...

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau