Deon Meyer

Jusqu'au dernier

Avant-goût :

Une série de meurtre secoue l'Afrique du Sud. La police est perplexe...

Chronique :

Dans ce roman, Deon Meyer nous montre un visage de l'Afrique du Sud différent de ce que nous proposa Caryl Ferey dans Zulu par exemple. Ici, l'Afrique du Sud est plutôt effacée pour laisser place aux différentes intrigues ce qui est un peu dommage car avec ce pays un auteur peut aller plus loin que le simple polar et toucher du doigt des problèmes importants.

Bref, ce n'est pas l'angle choisi par Deon Meyer mais au moins, à la place, il nous propose un bon roman et d'excellents personnages. Il mêle facilement les problèmes personnels de ces personnages pour mieux les intégrer dans l'intrigue principale. Il avait sous la main un retournement de situation tout fait (lié à un épisode traumatisant pour le personnage principe) qu'il n'a heureusement pas exploité car cela aurait nuit à la crédibilité de l'ensemble.

Néanmoins, toutes ces intrigues secondaires, certes bien mises en oeuvre, font que l'intrigue principale se dilate un peu et finit par être trop longue avec des meurtres qui s'enchainent sans que la police ait l'ombre d'une piste. Cette longue attente se finit sur un dénouement sans panache et peu convaincant.

Au final, Deon Meyer propose aux lecteurs un bon moment de lecture qui s'étiole au fil des pages.

Note : 4 étoiles

jusquau-dernier.jpg

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau