Margot D. Marguerite

La vieille dame qui ne voulait pas mourir avant de l'avoir refait

Présentation de l'éditeur :

Gangsters tourmentés, policiers calculateurs, tueurs sans foi et religieux sans loi n'estimaient pas devoir craindre une vieille dame. Après ce qu'ils lui avaient fait subir, ils avaient tort. Car sa vie était plus longue et plus riche que la leur, ses amitiés plus solides, son esprit plus subtil, sa souffrance et sa soif de vengeance plus terribles.

Critique :

Cette nouvelle maison d'édition nous propose là un polar fort rafraichissant. En effet le rythme est plutôt enlevé avec un découpage du texte en pseudo chapitres très court (il s'agit en fait de titres qui annoncent ce qu'il se passe dans les 100 lignes suivantes), le procédé est très efficace et permet au lecteur de jongler rapidement entre les différents personnages.
Ceux-ci sont hauts en couleur puisque tous les personnages possèdent un attribut (physique ou psychologique) étonnant, ils demeurent néanmoins terriblement crédibles. Un des tours de force du roman est de réussir à accorder la même place à chacun des protagonistes, aucun ne prenant le pas sur les autres. On retrouve ainsi notre chère Pauline d'un âge fort avancé mais qui a un vécu extraordinaire, un malfrat fin speed nommé Stan-le-Slave, son patron qu'il essaie de doubler Charles Zampierri, Paul Verdi le chef d'entreprise qui va rapidement devenir assoiffé de vengeance et la liste est encore longue...
Une très belle galerie de personnages, vraiment.
Les péripéties sont paradoxalement à la fois crédibles dans leur déroulement et loufoques dans les personnages utilisés. Le tout dans un style très vivant.
Sans oublier que Margot D. Marguerite taille en pièce tout le culte de l'image et des résultats de la police, la manipulation généralisée due aux médias, et la crédulité du citoyen lambda devant les singeries des hommes politiques...

Ainsi "La vieille dame qui..." est un polar détonnant, foisonnant et très bien mis en oeuvre.

Note : 4 étoiles

 

Vieille-qui-ne-.jpg

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau