Ian Rankin

Exit Music

Avant-goût :

Dernière tournée pour l'inspecteur Rebus. Cette fois-ci il est temps de prendre sa retraite. A une semaine de la retraite tombe une dernière affaire mêlant un poète russe au patron de la pègre d'Edinbourg : McCafferty. 

Critique :

Le nom de Ian Rankin est immédiatement associée à son personnage récurrent emblématique John Rebus. Héros de pas moins de 17 romans, on ne pensait pas voir cette belle série s'arrêter. C'est pourtant le choix de l'auteur pour mieux rebondir sur une nouvelle série ayant un certain Malcom Fox pour personnage principal. Peut-être est-ce une sage décision pour ne pas s'emprisonner plus encore dans un personnage.

Bref, on retrouve Rebus, fidèle à lui-même, désabusé, alcoolisé parfois mais toujours attachant. Le meurtre auquel il a à faire le décontenance de prime abord : pas de mobile évident, un personnage mystérieux et pas de témoins. Rebus va alors enquêter comme il sait si bien le faire en tirant un à un les fils de ce sac de noeud. Ici, pas de solution type Les Experts, du bon sens et surtout de la patience viennent à bout de tout.

Evidemment ce type de résolution plombe le rythme du roman et peine à conserver l'intérêt du lecteur sur plus de 300 pages. Pourtant certaines reflexions sur la société écossaise, sur l'influence de la pègre et sur la politique au sein de la police sont intéressantes mais noyée dans une mer calme d'évènements sans reliefs.

Au final, ce dernier opus de la série Rebus termine bien le cycle mais plaira surtout aux fidèles de la série. 

Note : 3 étoiles

Exit Music - Ian Rankin

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau