Hammett, Dashiell

Moisson Rouge

Avant-goût :

Le "Continental Op" est un détective privé, dont on ne connais pas le nom, qui débarque à Poisonville, ville minière du Montana gangrenée par le crime sous toutes ses formes...

Critique :

Pour ceux qui ne le savent pas, Dashiell Hammett est un précurseur du roman noir dès 1929. "Moisson Rouge" est plus précisément un roman noir Hard-boiled (pour les durs-à-cuir) et pose les bases du genre. Une ville à la merci des truands en tout genre, une police corrompue jusqu'à l'os et du trafic d'alcool à tout va (c'est l'époque de la prohibition). Poisonville/personville (suivant la prononciation) ville imaginaire du Montana réunit tous ces éléments.
Dans cette fameuse ville débarque le "Continental Op" dont la mission est de débarrasser la ville de tous les malfrats et restaurer un semblant d'autorité policière. Le lecteur assiste donc à un grand nettoyage avec plus d'une vingtaine de meurtres. Toutefois certains développements de l'intrigue sont durs à comprendre. En effet tout va très vite (tout juste 300 pages) et Dashiell Hammett coupe souvent court aux discussions en maniant avec précision l'ellipse.
Par ailleurs les personnages sont tous convaincants dans leurs rôles de truands sans foi ni loi ou de femme fatale. A l'exception du détective privé qui à tendance à découvrir très (trop ?) rapidement la vérité sur les affaires. Trop intelligent donc.

Au final cette "Moisson Rouge" est indispensable pour découvrir LE pionner du roman noir hard-boiled...

Note : 4 étoiles

Moisson-rouge.jpg

Le faucon de Malte

Avant-goût :

Une jeune femme recourt aux services de détective privé de Sam Spade...

Chronique :

"Le faucon de Malte" est un roman classique du genre "roman noir", publié en 1930. Son principal intérêt vient de l'utilisation de la figure du détective privé dit "dur-à-cuire" Sam Spade. Malgré cet intérêt historique indiscutable, l'intrigue générale du roman est quelque peu décevante. Contrairement à "Moisson Rouge", ici il ne s'agit pas de dégommer la ville américaine des années 30, elle sert tout juste d'arrière plan à l'intrigue. On a donc affaire à une histoire de jeu de dupes, d'hommes en costumes portant un feutre buvant du whiskey, de femmes manipulatrices ou de femmes "pot-de-fleur" comme la secrétaire qui se voie affublé de surnoms proche de "mon chou", de policiers qui cherchent des noises sans rien comprendre. L'ensemble reste agréable et convaincant sans pour autant réellement surprendre le lecteur ou enrichir sa connaissance de l'époque.

Au final, ce roman de Dashiell Hammett, bien que fondateur historiquement, manque d'arguments pour séduire totalement un lecteur contemporain. 

Note : 3 étoiles

 

Navigation : Auteurs classiques

Commentaires (1)

Steve K.
  • 1. Steve K. | 09/12/2016

Bonjour,

Je viens de terminer le faucon de Malte la semaine dernière. Vous avez entièrement raison, j'attendais bien plus de ce livre je suis un petit peu déçu. Je vais tout de même lire Moisson Rouge en espérant qu'il me séduira un peu plus.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau