Grangé, Jean-Christophe

Le Vol des Cigognes

Avant-goût :

Louis Antioche, 32 ans, avec son doctorat d'histoire, veut changer d'air. L'occasion lui en est donnée par un ornithologue suisse : Max Böhm, qui lui propose alors de suivre la migration des cigognes, de l'Europe jusqu'au coeur de l'Afrique ...

Génèse du thriller :

Inspiré de ses voyages en tant que journaliste indépendant, Jean-Christophe Grangé décide alors de construire un thriller sur le thème des cigognes ...

Critique :

Pour son premier livre, Jean-Christophe Grangé frappe fort avec cette double intrigue intelligemment construite et déjà si caractéristique du style "Grangé". On y retrouve ainsi le dépaysement avec la découverte de multiples contrées inconnues et si bien décrites. On s'y croirait. Par ailleurs, en plus de l'intrigue principale concernant les cigognes, Louis Antioche suit un véritable parcours initiatique qui constitue le fil rouge de ce Vol des Cigognes dont la maitrise du suspense est remarquable. Malgré tout Jean-Christophe Grangé ne nous n'épargne aucunement l'horreur de son imagination. Ames sensibles s'abstenir.

En définitive, JC Grangé réussit un tour de force en posant sur fond de documentaire une double intrigue diablement réussie...

Note : 5  étoiles


Le Vol des Cigognes

Les Rivières Pourpres

Avant-goût :

Pierre Niémans, ex-gloire de l'antigang, est envoyé en Isère à Guernon réputé pour son université, sur les lieux d'un meurtre ...

à 300kms de là, Karim Adbouf, jeune inspecteur venant de la rue, doit enquêter sur la profanation d'une tombe ...

Critique :

Jean-Christophe Grangé sait utiliser à merveille ses talents de journaliste, pour nous décrire les lieux (comme l'inquiétante université de Guernon) ainsi que les paysages magnifiques de montagne. On se retrouve en totale immersion dans ce beau décor et là Jean-Christophe Grangé nous montre son savoir-faire en matière de thriller. En effet il met en parallèle deux enquêtes bien différentes au premier abord, avec pour chacune un personnage solitaire charismatique, qui finissent par converger pour résoudre le mystère des rivières pourpres ...L'écriture est fiévreuse, les pages s'enchaînent très rapidement, il n'y a aucun temps mort et la fin est totalement à la hauteur du reste du livre avec suffisamment d'explications pour tout comprendre.

Jean-Christophe impose sa marque de fabrique et signe un de ses plus grands chefs d'oeuvre avec Les Rivieres Pourpres.

Note : 5  étoiles

Adaptation en film : en 2000 par Mathieu Kassovitz. L'adaptation est bonne malgré une fin beaucoup trop confuse et uniquement compréhensible par ceux qui ont lu le livre. A ce jour "les Rivières Pourpres" reste la meilleure adaptation d'un livre de JC Grangé.


Les Rivières Pourpres

Le Concile de Pierre

Avant-goût :

Diane Thiberge, la trentaine, se résout enfin à adopter un enfant, acte qui ne remet pas en cause sa promesse de ne jamais avoir d'amant, mais l'enfant de 12 ans est thailandais et semble parler un dialecte inconnu ...

Critique :

Comme il le dit lui-même, Jean-Christophe Grangé était très stressé pendant l'écriture de ce Concile de Pierre, en effet après le succès des Rivières Pourpres, il fallait être à la hauteur. Mais ce stress finit par nuire au roman, qui prend alors une tournure étrange. Lorsque la plupart des thrillers tendent vers une explication rationnelle, là Grangé est allé à contre-courant, s'éloignant au fur et à mesure de la raison pour atteindre le paranormal. Comme toujours les thèmes traités sont passionnants et on sent immédiatement que l'auteur les a étudiés en profondeur, ce qui représente un très bon point. Un autre aspect positif réside encore une fois dans les périples des personnages, où qu'ils aillent Jean-Christophe Grangé nous immerge totalement avec eux au milieu de paysages bien souvent magnifique, on reconnait là le talent du journaliste baroudeur qu'il a été. L'intrigue demeure bien ficelée, c'est une vraie constante chez Mr Grangé, par contre un de ses problèmes reste la conclusion du roman, ici c'est un fiasco, on sombre dans le fantastique, après c'est au lecteur de voir s'il aime ou non. à la décharge de JC Grangé, on peut dire que cette fin fantastique n'arrive pas comme un cheveu sur la soupe, non, on pouvait s'y attendre et en fait tout le roman converge vers une fin qui ne pouvait être que fantastique, donc c'est une fin cohérente, mais qui néanmoins ne remporte pas de réelle adhésion pour la majorité.

Ce roman reprend les ficelles du succès des livres de JC Grangé en y apportant une fin fantastique, pour ma part je préfère quand le maître du thriller français reste dans le rationnel.

Note : 3   étoiles

Adaptation en film : en 2006 par Guillaume Nicloux.


Le Concile de Pierre

L'Empire des Loups

Avant-goût :

Anna Heymes est l'épouse d'un haut fonctionnaire du ministère de l'intérieur et souffre d'amnésies chroniques... Pendant ce temps à Paris, au coeur du quartier turc, plusieurs femmes sont retrouvées mortes, mutilées...

Critique :

Tous les romans de Jean-Christophe Grangé sont des thrillers misant sur l'originalité, le suspense, le dépaysement et l'horreur. L'Empire des Loups en est l'illustration parfaite. L'intrigue est très surprenante et prend un tour vraiment singulier vers le milieu du livre puisqu'on s'aperçoit que personne n'est blanc comme neige, et que ceux qui apparaissaient comme les victimes ont un passé très peu reluisant. Les personnages demeurent très charismatiques, acharnés et ayant plusieurs facettes totalement différentes, le lecteur pouvant s'identifier aux policiers ou alors à Anna Heymes avant de s'en détacher au fur et à mesure que l'intrigue avance... Les personnages de l'Empire des Loups sont vraiment tous fascinants. L'intrigue se situe principalement en France avant de s'expatrier en Turquie, où les descriptions des montagnes arides sont très réussies. Encore une fois la fin n'est pas la partie la plus réussie puisqu'elle privilégie l'action, les confrontations et autres règlements de compte... Mais au moins Jean-Christophe Grangé n'a pas froid aux yeux quand il s'agit de faire mourir ses personnages principaux, avec Grangé pas de happy end...

"L'Empire des Loups" est un thriller fort réussi, surtout comparé au "Concile de Pierre", l'intrigue est passionnante avec des personnages fascinants mais la fin est un peu trop sanglante...

Note : 4   étoiles


L'Empire des Loups

La Ligne Noire

Avant-goût :

Il existe, quelque part
en Asie du Sud-Est,
entre le tropique du Cancer
et la ligne de l'Équateur,
une autre ligne.
Une ligne noire jalonnée
de corps et d'effroi...

Critique :

La Ligne Noire avait tous les éléments pour être un des meilleurs thrillers de l'auteur. Voyons pourquoi ce n'est pas le cas.
Une grande partie du livre se déroule en Asie et c'est là la partie la plus intéressante du livre, le lecteur découvrant peu à peu le terrible modus operandi du tueur en série. Celui-ci est très déstabilisant, voire effrayant pour le lecteur. Voilà un tueur en série qui ne laisse vraiment pas de marbre.

Mais le retour en France des protagonistes est une mauvaise idée. D'abord Jean-Christophe Grangé en profite pour critiquer le monde de l'édition (une partie), pour ajouter des rebondissements prévisibles avec le tueur en série. La fin est décevante car le rebondissement final est prévisible et attendu depuis déjà une centaine de pages...

Au final "La Ligne Noire" est un excellent thriller pour sa partie asiatique mais devient médiocre une fois de retour en France... Dommage.

Note : 3   étoiles

La Ligne Noire

Le Serment des Limbes

Avant-goût :

Quand Mathieu Durey, flic à la Brigade Criminelle de Paris, apprend que Luc, son meilleur ami et policier lui aussi, a tenté de se suicider, il n'a de cesse de comprendre ce geste. Il découvre que Luc travaillait en secret sur une série de meurtres...

Critique :

Le Serment des Limbes est un thriller de haute volée et un des meilleurs de Grangé. Pourtant celui-ci n'exploite que très peu le voyage, une des composantes récurrente des thrillers de Grangé. L'intrigue reste quasi exclusivement en France et c'est assez rare chez l'auteur pour être souligné.

Cela nuit pas au roman qui se dévore très rapidement grâce à une intrigue très rythmée sur fond de religion et de science. Encore une fois la documentation de l'auteur sur ces deux thèmes est irréprochable. On est litteralement baigné dans une ambiance mystique, toujours oscillant entre l'explication rationnelle et l'explication irrationnelle. Le diable est-il à l'oeuvre derrière ces meurtres ou est-ce l'oeuvre d'un tueur particulièrement retors ?

Cette question que le lecteur n'aura de cesse de se poser trouvera sa réponse dans les ultimes instants de l'intrigue. En bémol on notera tout de même une sophistication des meurtres excessive ainsi qu'une fin trop expéditive.

Au final, Grangé nous livre un superbe thriller métaphysique très bien documenté sans souffrir de manque de rythme. Une réussite.

Note : 4 étoiles

Le Serment des Limbes

Miserere

Avant-goût :

Lionel Kasdan est un flic tout juste retraité alors quand un chef de chorale est assassiné dans son église Arménienne c'est plus qu'il n'en faut pour le mettre sur la trace du tueur ...

Critique :

Une des caractéristiques des thrillers de Jean-Christophe Grangé est le dépaysement. Et bien dans Miserere l'action ne situe qu'en France, encore contrairement à ses autres thrillers le rythme est beaucoup moins soutenu. A part ses deux points là le reste est du Grangé pur jus. En effet on retrouve deux flics border line, l'un vieux mais tenace et l'autre beau gosse mais accro à l'héroïne. Deux personnages qui ne sont pas sans rappeler ceux des Rivieres Pourpres. Par ailleurs Miserere joue à fond la carte de l'Histoire et de la religion, la précision documentaire est exceptionnelle et apporte une crédibilité maximale à l'intrigue. Celle-ci est originale tant sur le fond que sur la forme, les rebondissements sont toutefois peu nombreux mais bien amenés. Les meurtres sont plutôt cruels et intriguants mais dans l'ensemble JC Grangé préfère éviter l'hémoglobine et le sifflement des balles pour nous servir d'excellentes scènes qui suggèrent plus qu'elles ne montrent. A une exception près : la fin. Comme trop souvent, la fin est la partie la moins réussie des thrillers de Grangé, celle-ci ne fait pas exception à la règle et nous propose de l'action et du sang. Dommage.

Au final Miserere reste un thriller de grande classe avec des personnages forts, un suspense maîtrisé et une intrigue remarquable qui allie, une fois encore, une précision documentaire impressionnante à une écriture de toute beauté, dommage que la fin ternisse ce beau tableau.

Note : 4   étoiles


Miserere

La Forêt des Manes

Avant-goût :

Jeanne est une juge française qui a du mal à concilier vie professionnelle chargée et vie amoureuse. En essayant d'espionner son ex, elle tombe sur affaire de meurtres très sordides...

Critique :

Sorti en 2010, La Forêt des Mânes porte bien la marque de fabrique de JC Grangé. Il délaisse pourtant ici le personnage masculin fort de flic habituel pour une jeune juge ambitieuse.

Le personnage est plutôt réussi mais demeure un brin stéréotypé. Toutefois cela reste un choix original puisque les femmes sont rarement au centre des thrillers (à part dans le rôle de victime) et la profession de juge est bien peu représentée devant la foule d'avocats justiciers qui peuplent les thrillers judiciaires.

Les autres personnages sont moins marquants à l'exception faite du tueur. Disons simplement qu'ils ne laissent pas d'empreintes sur le roman. Ni foncièrement bon ni mauvais en somme. De ce fait, le roman tourne autour de trois axes : la juge, le tueur et les victimes.

L'intrigue comporte une partie parisienne (environ le tiers du roman) qui est convaincante et rythmée. Toutefois durant cette partie et jusqu'au bout du roman, Jean-Christophe Grangé marche sur un fil au-dessus du vide tant l'intrigue est osée. Au moindre faux pas, elle peut s'effondrer sur elle-même. L'auteur parvient quand même à conserver une fine cohérence mais plusieurs scènes font vraiment grincer les dents et étiquettent alors l'intrigue comme irréaliste.

Cette impression est largement confirmée dans les deux dernières parties qui se déroulent en Amérique latine. Les incohérences se multiplient, le roman s'étire au fur et à mesure que l'intrigue s'effiloche. Quand arrive le final, Grangé s'accroche aux branches comme il peut sans empêcher le roman de se terminer en queue de poisson dans un ultime twist improbable et présentit.

Pourtant l'ensemble est agréable à lire et surtout intéressant. En effet si l'on oublie la trame un peu grossière de l'intrigue on s'aperçoit que les à-côtés de celle-ci fait son veritable intérêt. C'est là que le travail de recherche ainsi que l'expérience de Grangé en tant que grand reporter paient.

En effet l'intrigue aborde les thèmes suivants : l'autisme, les dictatures sud-américaines, les origines de l'homme, etc. On apprend beaucoup de chose et l'auteur incorporent bien ces thèmes à l'intrigue.

Au final, ce thriller est moyennement réussi bien que sauvé par un bon travail de recherche sur les thèmes abordés.

Note : 3 étoiles

La forêt des Manes

Navigation : Auteurs populaires

Navigation : Auteurs français

Navigation : Auteurs de thrillers

Commentaires (11)

Marclaf
  • 1. Marclaf | 12/11/2016

Assez d'accord avec l'ensemble des critiques. Grange créé systématiquement un univers passionnant. J'aurais quand même mis 4 étoiles a "la ligne noire" car meme si je suis d'accord que la fin en France est quelconque et prévisible, la partie asiatique est vraiment passionnante et originale.
Dans les plus recents, je mettrais 3 étoiles à Kaiken, qui m'a un peu dérouté.
Sinon le vol des cigognes reste mon prefere jusqu'à present. Il me reste encore "le Passager" et "Lontano / Congo requiem" à lire.

coco
  • 2. coco | 09/08/2015

J ai commencé par " la forêt des manes" puis " le passager" et aujourd'hui je ne m arrête plus. J'adore

Rastel

Bonjour à tous, voici ma critik illustrée pour Jean-Christophe Grangé pour son Kaïken ! Bonne journée ! http://4in.fr/ma-kronik/kaiken-de-jean-christophe-grange-editions-albin-michel/

Elodie
  • 4. Elodie | 11/08/2011

J'ai lu presque tous les grangé . Ils sont extaordinaire . Je plonge dans ces histoires comme si je les vivais moi même . Se sont pour moi les meilleurs thriller que j'ai pu lire . Merci a l'auteur pour les voyages , je suis une fan . Merci

clauzel
  • 5. clauzel | 02/04/2011

je suis une inconditionnelle de GRANGE !!!J'ai eu et relu MISERERE. J'attends avec impatience le prochain livre

Maxime
  • 6. Maxime | 05/02/2011

Même s'il y a indéniablement quelques points à améliorer dans ces livres, Grangé reste un maître dans le thriller. Je rejoins Genny sur le "Serment des Limbes" qui est à mon sens son meilleur livre avec le Vol des Cigognes!
Le dernier opus "la Forêt des Manes" est assez surprenant également, à lire absolument

serge
  • 7. serge | 25/08/2009

la fin est la partie la moins réussite!!!!
la trace de ou des tueurs!!!!!
vos analyses sont pertinentes et ont le mérite de vous affirmer dans ce rôle de lecteur-critique. Cependant, quel dommage que vous ne preniez pas le temps de relire votre propre prose et d'en supprimer des fautes qui nuisent à la qualité de vos propos.
Cela dit, j'abonde en votre sens sur le fait que les fins des romans de Grangé donnent parfois l'impression d'avoir été baclées, rédigées à la va-vite et presque
"réductrices" de l'ensemble du roman.

Mary

bonjour Clément
j'ai dévoré "Misererere" alors que j'avais moins aimé "le serment des limbes"
sans doute parce que l'on s'habitue à un auteur et que l'on devient très exigeant !
Miserere met en scène deux policiers aux profils intéressants, j'ai beaucoup aimé cette dualité.
continuez à nous proposer d'aussi bonnes critiques !
cordialement
Mary

Clément (administrateur de Polars Addict)
  • 9. Clément (administrateur de Polars Addict) | 04/03/2009

Genny, c'est uniquement dû à un manque de temps, je n'ai pas encore pris le temps d'écrire les critiques de la Ligne Noire et du Serment des Limbes!

Et effectivement le serment des Limbes est un de ses meilleurs romans!

Genny
  • 10. Genny | 04/03/2009

Je suis surprise que vous ne parliez pas du Serment des Limbes. Selon moi, LE Granger qu'il faut lire absolument!

Brume

Je suis du même avis que toi, la fin des livres de Grangé est bien trop souvent bâclée et décevante. Mais ce dernier opus du maître français m'a tout de même réconcilié avec lui...

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau