Leonard Elmore

L'homme au bras de fer

Avant-goût :

Ce livre est un recueil de nouvelles de type Western, il complète ainsi la publication complète des nouvelles d'Elmore Leonard.

Critique :

Souvent les recueils de nouvelles sont mi-figue mi-raisin car on y trouve quelques pépites mais du médiocre voire de l'ennuyeux. Ce n'est pas le cas de celui-ci car les nouvelles rivalisent de justesse, se disputent tour à tour le titre de "meilleure nouvelle du recueil" et fournissent à chaque fois un profond plaisir de lecture.
Etant très courtes on peut les lire d'une traite et ainsi se faire plaisir pendant le moindre petit temps de pause de la journée. En effet il suffit généralement de cinq-dix lignes à Elmore Leonard pour nous transporter en plein far west, le plus souvent dans la peau d'un cowboy ou simplement en tant que témoin extérieur. Les personnages sont profonds, les hommes sont forts et rugueux accompagnés de femmes aussi belles qu'inaccessibles. Mais n'allez pas croire qu'Elmore Leonard est manichéiste, il s'est contenté de suivre le mouvement et de publier ce que le public attendait. C'est ce qu'il explique très bien dans l'introduction du livre : le western était à la mode et il fallait absolument qu'il perce et commence à gagner de l'argent. Cela explique aussi pourquoi les fins des nouvelles ne sont pas terriblement noires. Au dernier moment le "bon" réussit à maitriser le "méchant" mais on sent très nettement que certaines fins vont dans ce sens à contrecoeur. Effectivement on apprend aussi dans l'introduction que les happy end faisaient partie des impératifs de l'époque pour être publié, les éditeurs reprochaient souvent à Elmore Leonard ses fins trop sombres.

Finalement ces nouvelles sont un excellent moment de lecture, portées par une écriture déjà très maitrisées et des intrigues impeccables.

Note : 5 étoiles

homme-au-bras-de-fer.jpg

Navigation : A découvrir

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau