Di Mare, Franco

Diables au paradis

Avant-goût :

Naples, ses quartiers qui respirent l'Italie, sa mafia, ses vedettes de la chanson, ses intellectuels...

Chronique :

Franco di Mare est né à Naples et il aime sa ville, il la considère même comme un paradis, un paradis peuplé de diables, les hommes de la Mafia, malheureusement. Il nous fait donc découvrir cette ville sous un jour différent. A la différence d'un Roberto Saviano (Gomorra), il ne cherche pas à faire l'étalage des ramifications de la Mafia dans la gestion des ordures, le textile, la drogue, etc. Ici il se focalise plutôt sur les règlements de compte, la vendetta, avec pour personnage principal un tueur à gages.

L'originalité de ce roman noir est d'avoir choisit un tueur très érudit, devenu tueur à la suite d'un évènement profondément injuste et à cause de mauvaises fréquentations lors de son enfance. Il en résulte un décalage savoureux entre la grande connaissance littéraire du tueur, très enclin à faire des citations, et son "métier" qu'il cache à son compagne. Outre les citations, la langue est agréable à lire, souvent émaillée d'italien ce qui renforce le dépaysement.

Ainsi Franco Di Mare nous propose un bon moment de lecture et de voyage à Naples avec un tueur surprenant.

Note : 4 étoiles

Acheter "Diables au paradis" sur Fnac.com (5% de réduction, livraison gratuite)
Pour moins de 19€ aux éditions Liana Levi

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau