Cough, Laurence

Ligne dure

Avant-goût :

Un honnête patron tombe sur une grosse quantité de cocaïne. Il va essayer de la revendre pour sauver son entreprise ... 

Critique :

A la lecture de ce polar, on est un peu forcé de se demander s'il apporte quelque chose de nouveau au genre. La réponse est malheureusement non. Explications.

La trame de départ - un non criminel qui se retrouve dans une affaire sombre - est déjà vue et revue. On a ainsi le droit à la poursuite du pauvre gars qui voulait profiter de la situation et qui se fait poursuivre par les méchants. Le motif (sauver son entreprise) n'est pas crédible et pas du tout exploité.

Les personnages, bad guys comme flics, sortent tout droit d'une série B. Peu mémorables, ils sont d'ailleurs proches de la caricature. Le style général est sans relief, plutôt quelconque.

Toutefois, le rythme reste constant sans ramollir et les rebondissements relancent l'intérêt. On arrive donc au bout du roman sans mal, sans se forcer.

Au final, ce roman de Laurence Cough se contente de faire le job, ni plus ni moins.

Note : 2 étoiles

Acheter "Ligne dure" sur Fnac.com (5% de réduction, livraison gratuite)
Pour moins de 10€

ligne-dure.jpg

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau