Collection Noir Urbain

Jerôme Leroy --- Rendez-vous rue de la monnaie

Remarque :
Ce livre fait partie de la collection "Noir Urbain" et propose donc un roman noir centré sur une ville. Ici c'est Lille qui est à l'honneur.

Avant-goût :

Voici la dernière journée de Mareuil à Lille, jour où il rencontra à la fois l'amour et la mort ...

Critique :

Ce court roman est un thriller noir. Thriller car l'action est très présente avec beaucoup de meurtres, des courses poursuites, etc. Roman noir car tous les personnages sont très bien décrits avec pour chacun une vraie épaisseur, un vrai charisme. Marque de fabrique de Jérôme Leroy, le livre est parsemé de références littéraires et musicales qui confèrent à ce livre une réelle atmosphère, une belle ambiance. Le rythme et le suspense sont vraiment efficaces avec beaucoup de péripéties. La ville de Lille est très bien mise en avant au travers de ses places et de ses quartiers. La photographie est sublime, vraiment à la hauteur de l'intrigue.

Ce mini polar est une réussite totale sur tous les plans, à ne pas manquer.

Claude Amoz --- Tours de clef

Remarque :
Ce livre fait parti de la collection "Noir Urbain" et propose donc un roman noir centré sur une ville. Ici c'est le Veme arrondissement de Paris qui est à l'honneur.

Avant-goût :

Patricia travaille dans une agence immobilière, lorsqu'elle vend un appartement du quartier de son adolescence, les douloureux souvenirs reviennent à la surface ...

Critique :

"Tours de clef" est assez étrange, l'intrigue est très peu poussée et se concentre sur le passé tumultueux de Patricia. Claude Amoz en profite pour faire revivre l'état d'esprit de la jeunesse de Mai 68, c'est là que réside le principal intérêt de ce roman noir urbain concentré sur une rue du cinquième arrondissement de Paris, qui demeure assez déroutant avec une certaine note pessimiste.

Georges-Jean Arnaud --- Les secrets de l'allée Courbet

Remarque :
Ce livre fait partie de la collection "Noir Urbain" et propose donc un roman noir centré sur une ville. Ici c'est Toulon qui est à l'honneur.

Avant-goût :

Julie Semillion est une jeune et jolie journaliste, sa mère est en train de mourir chez elle, et il est temps pour elle de savoir la vérité sur son adoption...

Critique :

Georges-Jean Arnaud a pris le parti de mettre plus l'accent sur l'intrigue que sur la ville de Toulon, ce qui est à mon sens plutôt dommage puisque cette intrigue se révèle être plutôt linéaire, on a quasiment tout compris à la moitié du roman. L'écriture est agréable et les personnages sont convaincants. A mon sens l'intrigue peut être mise de côté s'il y a un but derrière (comme montrer l'évolution de la société ou d'une ville), mais ici ce n'est pas le cas. Dommage.

Jean-luc Manet --- Terminus, plage de Boisvinet

Remarque :
Ce livre fait parti de la collection "Noir Urbain" et propose donc un roman noir centré sur une ville. Ici c'est Saint-Gilles-Croix-de-Vie qui est à l'honneur.

Avant-goût :

Employés de la Poste, Pierre et Phil s'offrent un weekend prolongé à Saint-Gilles-Croix-de-Vie mais en cours de route ils rencontrent Hélène ...

Critique :

La première partie de cinquante pages est un road-movie qui permet de découvrir les personnages ainsi que leur passé. Dans la seconde partie se développe l'intrigue proprement dite, qui ne brille pas par son originalité car elle demeure plutôt convenue. La ville de saint-gilles-croix-de-vie est trop peu exploitée. Dommage.

Laurence Biberfeld --- Evasion rue Quincampoix

Remarque :
Ce livre fait partie de la collection "Noir Urbain" et propose donc un roman noir centré sur une ville. Ici c'est le IIIeme arrondissement de Paris qui est à l'honneur.

Avant-goût :

Voici le quotidien de Lena, fille de la rue ...

Critique :

Ce mini roman noir est très dérangeant puisqu'il confronte le lecteur à la réalité des rues de Paris avec son lot de prostituées, de clochards, de fous et de trafiquants de drogue. L'intrigue n'est pas le point central du roman, elle constitue juste un fil rouge autour du personnage de Lena. L'intérêt de ce roman noir étant de montrer Paris sous un autre angle, sous son aspect le plus regrettable : un carrefour des misères sociales et intellectuelles.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau