Bialot, Joseph

Un violon pour Mozart

Avant-goût :

Dans un immeuble parisien, une résidente meurt mystérieusement. Dans le même temps, une autre résidente se retrouve dans le coma après un accident de voiture. Que se passe-t-il ? Deux résidents mènent l'enquête. 

Chronique :

Dans ce court roman (186 pages au compteur), Joseph Bialot semble être parti d'une idée qu'il a développé au maximum. Il le dit lui-même dès le début du livre "Pour tuer le temps [...] Je vais écrire un roman policier". Si le résultat est plaisant, cela est surtout du au talent de l'auteur qui n'a pas de difficultés à construitre une intrigue et développer des rebondissements. Pourtant on sent bien que l'ensemble est en partie improvisé, non prémédité. Le propos n'est donc pas très profond et ne présente pas d'innovations ni sur le fond ni sur la forme.

Au final "un violon pour Mozart" est un roman noir largement dispensable sans présenter de defaut majeur autre que sa banalité.

Note : 2 étoiles

Un violon pour Mozart - Joseph Bialot

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau