Barbara Abel

Derrière la haine

Avant-goût :

Deux familles très liées, une maison mitoyenne, l'amitié, l'amour ; le drame, la haine, la tragédie ...

Critique :

Ce roman de Barbara Abel est une excellente surprise. Avec un nombre de personnages très réduit, elle a réussi à produire une intrigue très forte et maîtrisée.

Pourtant, le pari était risqué car la vie de couple est un sujet peu exploité dans le monde du polar. Tout tourne autour de ses deux couples avec enfant unique et ainsi tout repose sur la crédibilité apportée à leur quotidien. De ce côté-là, pas de problème, l'ensemble est très convaincant.

Le rythme est bien mis en oeuvre avec une montée progressive au fil des évènements de plus en plus tragiques. Il n'y a pas de temps mort et le suspense nous pousse toujours à tourner les pages. D'autre part, avec un si petit nombre de personnages (à peu près 8) et une zone géographique très restreinte (la maison mitoyenne) on peut se demander si les rebondissements ne deviennent pas prévisibles. Ce n'est pas le cas et on se fait facilement surprendre. On regrettera toutefois que la fin est un peu expéditive et moins crédible que le reste mais on est reconnaissant d'éviter une happy end qui aurait été malvenue.

Au final, Barbara Abel nous propose là un excellent drame psychologique, une belle réussite.

Note : 4 étoiles

 

derriere-la-haine.jpg

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau