Baldacci, David

Un simple génie

Avant-goût :

Sean King, ex-agent secret, et son amie Michelle se retrouve à enquêter sur Camp Peary, là où le CIA forme ses agents, et sur une base scientifique toute proche dont un des membres vient de se "suicider" à l'intérieur de Camp Peary...

Critique :

Ce thriller avait l'air de promettre des choses intéressantes tel qu'une intrigue mêlant subtilement science (cryptographie, ordinateurs quantiques, etc.) et action (avec des ex-agents secrets rien de surprenant) par exemple. Finalement, et c'est fort dommage, seul l'aspect "action" est privilégié. Pourtant le début du roman avait bien planté les personnages, leur donnant une vraie épaisseur avec des petits détails affinant leurs personnalités respectives. Les lieux bénéficiaient de la même rigueur et le mystère planait sur tout ce joli monde. Mais trop vite le rythme du livre explose, la lenteur et la circonspection laisse alors place à la vitesse et l'affolement. Les scènes se multiplient, les balles fusent, le scénario se complique, untel change de camp un autre n'a pas le rôle qu'on croit, etc. Bref le lecteur est un peu perdu et voilà la fin qui arrive, ralentit le rythme, offre au passage une belle scène de torture psychologique et tout est bien qui finit bien.

Tout compte fait ce thriller prometteur devient trop rapidement un véritable film d'action qui éblouit les yeux sans convaincre.

Note : 3 étoiles

Acheter "Un simple génie" sur Fnac.com (5% de réduction, livraison gratuite)
pour moins de 21€ aux éditions Michel Lafon

Un simple génie

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau