Jean-Christophe Grangé : le journaliste devenu écrivain

Jean-Christophe Grangé a d'abord parcouru le monde en tant que journaliste free-lance. Ensuite, grâce à ce matériau engrangé au cours des années, il s'est mis à écrire des thrillers et en a fait son métier : écrivain à succès.

Dans le paysage français du thriller, Jean-Christophe Grangé est celui qui vend le plus de livres, et celui qui a le plus de notoriété... Mais est-ce mérité? Ses livres sont-ils juste des produits marketing destinés à vendre, vendre et vendre?

Si Jean-Christophe Grangé n'était qu'une machine à sous, il aurait déjà été supplanté par d'autres auteurs plus prolifiques...
En effet en moyenne il ne publie qu'un livre tous les deux ans (Le vol des cigognes, Les rivières pourpres, Le concile de pierre, L'empire des loups, La ligne noire, Le serment des limbes, Miserere, ...) mais qui ont tous connu un grand succès (mis à part Le vol des cigognes).

Alors quelle est donc la fameuse "recette Grangé"?

C'est tout d'abord sur une documentation très solide que se construisent généralement les intrigues de ses thrillers. En règle générale il se documente pendant un an avant de se consacrer totalement à l'écriture l'année qui suit. Il réutilise souvent d'anciens thèmes sur lesquels il avait écrit des articles, notamment la migration des cigognes pour son premier thriller ou encore la "formation" à la torture des bourreaux chiliens par d'anciens militaires français revenus d'Algérie pour Miserere... Jean-Christophe Grangé utilise donc des faits réels (et souvent méconnus du grand public) auquel il ajoute des événements fictifs qui souvent vont plus loin que la réalité tout en conservant une certaine vraisemblance.

Outre cette documentation, son écriture est très belle, agrémentée de métaphores soigneusement choisies et de descriptions saisissantes comme celles de montagnes dans Les Rivières Pourpres. Peu d'auteurs de polars possèdent une écriture si belle, car les polars sont généralement loin de respecter les canons de la beauté littéraire...

La clé de voûte de ses ouvrages est aussi le suspense, le rythme, les rebondissements. Ces thrillers sont parfaitement construits au niveau de l'intrigue et le lecteur est souvent surpris au détour d'une fin de chapitre. Généralement ses livres sont de vrais page-turner, c'est à dire que le lecteur a toujours des difficultés à arrêter sa lecture tant l'intrigue est passionnante.

Jean-Christophe Grangé bâti souvent des intrigues plutôt extraordinaires, avec souvent un nombre conséquent de meurtres, des complots complètement fous et une barbarie dans les crimes omniprésente. Il ne faut donc pas s'attendre à une banale enquête de quartier pour trouver qui a racketté mémé au supermarché du coin mais plutôt qui défigure et mutile des turques à Paris (comme dans L'empire des loups).

Autre élément qui fait le succès des livres de Grangé : les voyages. A ce jour seul Miserere ne se déroule qu'en France, tous les autres thrillers explorent des contrées inconnues telles que l'Afrique (Le vol des cigognes) ou l'Asie (La ligne noire) par exemple. Ce dépaysement est renforcé par les descriptions très journalistiques puisque très souvent Grangé a visité ses pays et écrit des articles dessus.

Pourtant ses thrillers ne sont pas parfaits, en effet Jean-Christophe Grangé pêche souvent au niveau de la conclusion de ses romans, tantôt la fin est trop sanglante ou peu crédible, tantôt elle est trop prévisible ou hollywoodienne.

Au final Jean-Christophe Grangé mérite bien sa place d'ambassadeur du thriller français avec ses romans riches sur tous les plans.

Navigation : Analyses, livres audios, adaptation en BD/Cinéma, VO

Commentaires (2)

Gérard MANTION
  • 1. Gérard MANTION | 07/01/2012

Parmi mes préférés, je citerais : "La ligne noire". Quand donc sera-t-il porté à l'écran?

CEREZALES

Je raffole des romans de JC GRANGE, ET J'ai hâte de recevoir le où les nouveaux !!
Fabrice Cerezales !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau