Bilan Polars 2014

Bilan polar 2014

Retour sur l'année 2014

Cette année pas moins de 40 nouvelles chroniques ont vu le jour sur la partie Polar du site. Si la plupart des polars chroniqués cette année sont sorti en 2014, un nombre non négligeable de critiques portent sur des romans plus anciens (de quelques années à plusieurs décennies).

Le danger qui guette le critique est d'être submergé a) par l'actualité et b) par la quantité. Il faut donc sans cesse choisir et faire de temps en temps un bilan pour constater tout ce qu'on a pas eu le temps de lire, souligner les belles découvertes et évaluer les nouveaux romans de nos auteurs préférés. Ce biais fait qu'il est impossible d'énoncer les "meilleurs polars de 2014" car le critique ne peut tout lire et parce que son avis n'est pas une vérité absolue.

Les habitués de Polars Addict

En 2014, Polars Addict a mis l'accent sur l'inimitable Donald Westlake avec pas moins de trois chroniques : si les classiques "Pierre qui roule" et "Le couperêt" n'ont pas déçus ce n'est pas le cas de "Argent Facile" largement oubliable.
 
Vient ensuite le traditionnel inspecteur Chen de Qiu Xiaolong qui dans "Dragon bleu, tigre blanc" nous fait passer un agréable moment.
 
Le grand styliste Marcus Malte a encore fait preuve de son aisance dans le format court de "Mon frère est parti ce matin", plus noir que le titre le suggère.
 
Quant à R.J. Ellory il confirme ses talents de conteur avec une belle chronique du NYPD dans "Les Anges de New York".
 
Enfin, une année n'est pas complète sans un livre d'Andrea Camilleri qui ici nous relate "La première enquête de Montalbano" sous forme de trois histoires du commissaire le plus exquis de la péninsule italienne.
 
 
Le couperêt - Donald Westlake

Second roman chroniqué sur Polars Addict

Pour son dernier volet de trilogie sur la pègre écossaise, Malcom Makay impressionne de rigueur et de maîtrise dans "Ne reste que la violence"
 
Dans le grand Nord, Olivier Truc récidive avec son duo d'inspecteur de la police des rennes dans "Le détroit du Loup".
 
Retour à Paris pour Gilles Schlesser, avec "Mortel Tabou" une virée chez les existentialistes, une manière ludique de conjuguer polar et philosophie.
 
Dans le genre thriller à cent à l'heure, Jeff Abbott fait dans l'efficace pour "Last Minute".
 
David Peace nous propose une fresque inoubliable de l'illustre entraîneur de Liverpool Bill Shankly dans "Red or dead".
 
Enfin, 2ème passage à Marseille avec "Chourmo" du grand Jean-Claude Izzo qui n'a pas son pareil pour décrire la cité phocéenne.
Red or Dead - David Peace

Et aussi

Les classiques
 
Du côté des classiques on notera le décevant "faucon de Malte" de Dashiell Hammet et le très jouissif "La reine des pommes" de Chester Himes au milieu d'Harlem.
 
Les docu-fictions
 
Dans un genre un peu à part, Michaël Mention nous a montré qu'il est très à l'aise lorsqu'il s'agit de mélanger fiction et faits réels, d'une part dans "Fils de Sam" qui relate l'histoire d'un vrai tueur en série à New York et d'autre part dans "Jeudi noir" qui revient sur la demi-finale de coupe du monde France - RFA au scénario incroyable.
 
Collection de nouvelles
 
Enfin les "petits polars du monde saison 1" offrent un beau panorama du polar made in France.
La reine des pommes - Chester Himes

Les documentaires

L'année 2014 a été riche en documentaires/non-fiction avec des ouvrages sur le polar par deux figures françaises : Claude Mesplède dans "30 ans d'écrits sur le polar" et les entretiens de François Guérif dans "Du polar", fort intéressant.
 
Ange Bastiani nous propose mille et une façon de tuer son prochain dans son excellent "Bréviaire du crime".
 
John Bastardi Daumont et Renaud Thomazo reviennent respectivement sur la légende "Sherlock Holmes" et sur "Un siècle d'espionnage".
 
Enfin, le spécialiste des tueurs en série Stéphane Bourgoin s'intéresse de près au fameux cas du meurtre d'Elizabeth Short dans "Qui a tué le Dahlia Noir".
Qui a tué le Dahlia Noir ? - Stéphane Bourgoin

Les nouveaux sur Polars Addict

2014 a été l'occasion de découvrir plein de nouveaux auteurs.
 
Parmi les auteurs français on retiendra :
 
Pascal Garnier, avec "A26", un court roman noir subtil.
 
Un très beau roman noir social, les "Derniers jours d'un homme" de Pascal Dessaint.
 
Un retour dans les tranchées avec l'excellent "Tranchecaille" de Patrick Pécherot.
 
Tout aussi convaicant "Terminus Beltz" entre légendes bretonnes et mafia de l'Est, d'Emmanuel Grand.
 
"Vostok" de Jean-Hugues Oppel mèle roman noir et écologie, une réussite en demi-teinte.
 
Avec "La madone de Notre-Dame", Alexis Ragougneau n'arrive pas vraiment à se démarquer.
 
Enfin "Un violon pour Mozart" est une courte histoire mineure de Joseph Bialot.
 
Parmi les auteurs étrangers on trouve :
 
Un "Guide de survie en milieu hostile" de Shane Kuhn, complètement déjanté.
 
Plus subtil, Franco Di Mare chante les paradoxes de Naples dans "Diables au paradis".
 
Shannon Burke qui nous livre un roman noir brut, glaçant, intitulé "911".
 
Un polar en Russie et Ukraine dans les années 1920 avec Dan Smith pour "Le village", une réussite.
 
Enfin le polar jamaiquain "Get Up ! Stand Up !" de Perry Henzell explore l'envers des jeux de pouvoirs sans briller.
 
Le village - Dan Smith

Le mot de la fin

On espère que 2015 sera au moins aussi bonne avec de belles lectures et découvertes autant pour Polars Addict que pour vous.
N'hésitez pas à partager avec nous dans les commentaires ci-dessous vos meilleurs lectures Polar de 2014.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau