Bilan Polars 2013

Retour sur l'année 2013

Cette année pas moins de 35 nouvelles chroniques ont vu le jour sur la partie Polar du site. Si la plupart des polars chroniqués cette année sont sorti en 2013, un nombre non négligeable de critiques portent sur des romans plus anciens (de quelques années à plusieurs décennies).

Le danger qui guette le critique est d'être submergé a) par l'actualité et b) par la quantité. Il faut donc sans cesse choisir et faire de temps en temps un bilan pour constater tout ce qu'on a pas eu le temps de lire, souligner les belles découvertes et évaluer les nouveaux romans de nos auteurs préférés. Ce biais fait qu'il est impossible d'énoncer les "meilleurs polars de 2013" car le critique ne peut tout lire et parce que son avis n'est pas une vérité absolue. 

Bilan polar 2013

Les habitués de Polars Addict

On débute avec Sam Millar, l'irréductible irlandais, qui a poursuivi sa série avec le détective privé Karl Kane dans l'épisode "Dead of winter" pas encore publié en France. Ensuite on a re-découvert son incroyable biographie "On the brinks", un must-read.
 
Avec l'ancien "LA Confidential", James Ellroy confirme son talent pour écrire un roman très complexe qui mélange police, politique et presse à scandale.
 
Le virtuouse italien Andrea Camilleri nous régale encore avec "l'âge du doute", un peu moins truculent mais toujours aussi juste sur la vieillesse et ses effets.
 
On bascule maintenant en Orient avec un excellent épisode de l'inspecteur Chen de Qiu Xiaolong, qui dans "Les courants fourbes du lac Tai" s'intérroge sur les manipulations des industriels qui masquent les désastres environnementaux.
 
Retour en Irlande avec le détective Jack Taylor qui dans "Headstone" touche un nouveau fond et rate le coche de l'amour sous la plume de Ken Bruen.
 
Du côté des Etats-Unis, c'est James Lee Burke qui nous enchante avec ses descriptions du bayou en Louisiane et ses analyses de la nature humaine avec "l'arc-en-ciel de verre".
 
Michael Connolly confirme son talent pour le thriller judiciaire avec "Le cinquième témoin" bien convaincant.
 
En France, Thierry Serfaty manque le coche avec "Demain est une autre vie", thriller bâclé et sans originalité.
 
De même les anciens romans de Marcus Malte, sans être foncièrement mauvais sont plutôt dispensables (La part des chiens, Carnages Constellation).
 
 
 
On the brinks - Sam Millar

Second roman chroniqué sur Polars Addict

Johan Theorin avec son polar psychologique "Froid mortel" peine à enthousiasmer avec une intrigue ambigüe moralement et un peu longue.
 
De même déception pour "Driven" la suite de Drive par James Sallis. Un court roman qui reprend là où le premier opus nous avait laissé, cela donne une intrigue plutôt confuse.
 
Pour sa part Don Winslow propose avec "Dernier verre à Manhattan" un roman noir d'espionnage doublé d'une déclaration d'amour à New-York, une réussite.
Dernier verre à Manhattan - Don Winslow

Les classiques redécouverts

Parmi les classiques, le formidable "Total Kheops" de Jean-Claude Izzo a été une des meilleures lectures de l'année, un roman noir marseillais toujours d'actualité.
 
Suspense psychologique datant de la fin de la seconde guerre mondiale "Au pied du mur" d'Elisabeth Sanxay Holding signe là un modèle du genre.
Total Khéops - Jean-Claude Izzo

Les nouveaux sur Polars Addict

"Les Apparences" de Gillian Flynn fut une des lectures phare de l'année avec un excellent sens du suspense et une psychologie fine.
 
John Burdett a lui choisi le passage sous la coupe chinoise de Hong-Kong comme thème pour "Typhon sur Hong Kong", un roman très bien charpenté et agréable à lire. 
 
Un roman noir plein d'humour et de finesse c'est "Un petit boulot" de Iain Levison, à ne rater sous aucun prétexte.
 
Jérémie Guez montre de très belles choses avec "Paris la nuit" et "Balancé dans les cordes", deux courts romans noir prometteurs. 
 
Avec "Comment tirer sa révérence" Malcom Makay propose une variation intéressante sur le thème vu et revu du tueur à gage.
 
Parmi les bonnes surprises, Gilles Schelesser signe un polar dans le Paris des surréalistes (1920), ça s'appelle "La mort n'a pas d'amis".
 
 
Les Apparences - Gillian Flynn
Nicolas Jaillet fait preuve de savoir-faire avec "La Maison", un court roman noir sur la famille. 
 
Au Gabon, Janis Otsiemi nous régale avec une langue français très locale dans "Le chasseur de lucioles".
 
Direction l'Afrique du Sud avec "La dette" de Mike Nicol, une histoire de malfrat très solide et bien mené.
 
Marin Ledun, auteur français au parcours singulier, signe une bonne novella, une fiction basée sur des faits réels nommé "No More Natalie"
 
Dans le genre roman historique "Opération cyclope" de l'historienne Claude d'Abzac s'intéresse à l'après-guerre 39-45 avec pour contexte un camp de prisonniers allemands en France, un essai réussi.
 
Patrick Marty et Chongruy Nie signent une bande-déssinée originale avec "Le juge Bao et les larmes de Bouddha" en Chine médievale.
 
Avec "60 kilos" Ramon Palomar essaye sans vraiment y arrivé de mélanger road-trip et roman de truands.
 
Ressorti des cartons, le thriller ayant pour thème les tueurs en série "IL" de Derek Van Arman était assez long et décevant.
 
Jeff Abbot nous a servi un thriller technologique "Adrenaline" de bonne facture grâce à une recette bien maîtrisée, en somme un divertissement efficace.
 
Henri Loevenbruck montre qu'une documentation et une maîtrise du sujet exemplaire dans "Le mystère Fulcanelli" ne suffisent pas pour faire un bon roman ésotérique quand les ficelles du thriller sont trop grosses. 
 
Malgré une très bonne entame, "Djebel" de Gilles Vincent tourne au vinaigre et finit par être une caricature de roman policier.
La maison - Nicolas Jaillet

Le mot de la fin

On espère que 2014 sera au moins aussi bonne avec de belles lectures et découvertes autant pour Polars Addict que pour vous.
N'hésitez pas à partager avec nous dans les commentaires ci-dessous vos meilleurs lectures Polar de 2013.

Commentaires (2)

Le Danois François
  • 1. Le Danois François | 25/01/2014

J'ai récemment découvert, avec bcp de plaisir, votre site et donc de nouveaux auteurs et des pistes à explorer. Ken BRUEN notamment. J'ai aussi essayé sur vos conseils le "superbe et tonitruant" "NOIR OCEAN"de Stéfan MANI !!!!! je n'en ai lu que 150 pages avant de le fermer définitivement: nul de la 1° à la 150°, avec tous les clichés décrits dans vos chroniques du mauvais thriller, des incohérences à toutes les pages, j'en passe et des pires....

Alex
  • 2. Alex | 18/01/2014

Hello la compagnie,
Je ne suis pas en désaccord avec ce palmarès (encore que...), mais c'est un peu un vol au secours de la victoire.
Perso j'aime dénicher les premiers romans et j'an ai découvert un en novembre. Un thriller bien noir et bien dans l'actu en +.
Simple suggestion, à découvrir ici : www.facebook.com/lejardindespuissants ou là : http://lejardindespuissants.webnode.fr/

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau