Bilan Polars 2012

Retour sur l'année 2012

Cette année pas moins de 37 nouvelles critiques ont vu le jour sur la partie polars du site. Si la plupart des polars chroniqués cette année sont sorti en 2012, un nombre non négligeable de critiques portent sur des romans plus anciens (de quelques années à plusieurs décennies).

Le danger qui guette le critique est d'être submergé a) par l'actualité et b) par la quantité. Il faut donc sans cesse choisir et faire de temps en temps un bilan pour constater tout ce qu'on a pas eu le temps de lire, souligner les belles découvertes et évaluer les nouveaux romans de nos auteurs préférés. Ce biais fait qu'il est impossible d'énoncer les "meilleurs polars de 2012" car le critique ne peut tout lire et parce que son avis n'est pas une vérité absolue. 

Les habitués de Polars Addict

Jean-Christophe Grangé a été peu inspiré avec La Forêt des Manes de 2009 malgré des thèmes abordés intéressants.

Franck Thilliez avec Fractures a été moins convaincant que d'habitude.

Caryl Ferey nous a proposé un Mapuche bien documenté mais pas assez crédible.

Joseph Incardona a encore surpri avec son roman coup de poing Trash Circus.

Ken Bruen a été un peu décevant avec Le Démon, un peu trop facile à mon goût.

Arnaldur Indridason a réussi son choix de laisser Erlendur de côté dans La Muraille de Lave.

Andrea Camilleri n'a pas marqué les esprits avec Zu Cola et autres nouvelles sympathiques mais un peu terne.

Finalement Dennis Lehane a retrouvé son meilleur niveau avec Live by night (sortie prévue en 2013).

Le démon - Ken Bruen

Second roman chroniqué sur Polars Addict

Après le coup de coeur pour Le Cercle des Douze, Pablo de Santis n'a pas totalement convaincu avec La soif primordiale même s'il traite cette histoire de vampire de manière originale.

Après le superbe et tonitruant Noir Océan, Stefan Mani récidive avec Noir Karma, moins bon mais tout aussi percutant.

Jesse Kellerman avait réussi à surprendre avec Les Visages, malgré de bonnes choses Jusqu'à la folie n'arrive pas à convaincre totalement.

soif-primordiale.jpg

Les classiques redécouverts

Retour aux premières heures du polar avec Edgar Allan Poe et sa fameuse nouvelle Double assassinat dans la rue morgue, toujours bonne à lire.

Figure historique du roman noir, 120, Rue de la Gare nous introduit au personnage de Nestor Burma grâce à Léo Malet.

Herbert Lieberman nous met dans la peau d'un médécin légiste à New York pour une référence du genre thriller : Nécropolis.

Cormac McCarthy, auteur de littérature blanche, fait une incursion dans le polar avec No Country For Old Men, magnifiquement porté à l'écran.

Double-assassinat-dans-la-rue-morgue.jpg

Les documentaires

Les documentaires ayant pour thèmes la police, les traffics de drogue et les tueurs en série ont été des lectures majeures de l'année et Polars Addict vous les recommandent chaudement.

On commence par The Corner de David Simon et Ed Burns qui nous emmenent faire un tour au milieu du traffic de drogue à ciel ouvert de Baltimore au Etats-Unis. Toujours dans cette ville et écrit avant The Corner, Baltimore une année dans les rues meurtrières s'intéresse pendant une année complète au quotidien de la police criminelle de Baltimore.

Ensuite on part en Italie en compagnie de Roberto Saviano , qui nous dévoile le fonctionnement de la mafia napolitaine dans Gomorra dans l'empire de la camorra.

On termine avec Stephane Bourgoin qui nous propose des histoires vraies de tueurs en série entrecoupées d'entretiens réalisés avec eux dans Le livre noir des serial killers.

Baltimore - David Simon

Les nouveaux sur Polars Addict

Parmi les bonnes surprises de 2012 on trouve le détonnant thriller de David Liss intitulé L'assassin éthique, le dépaysant roman noir nordique Le dernier lapon écrit par le français Olivier Truc, le thriller palpitant de Tom Rob Smith qui nous emmène en Russie avec Enfant 44.

Barbara Abel n'est pas en reste avec un très bon roman noir articulé autour de la famille et du voisinage, ça s'appelle Derrière la haine ; James Sallis nous propose le court roman Drive qu'on aurait bien voulu voir en version longue ; John Harvey quant à lui distille un roman à suspense nuancé dans Le deuil et l'oubli.

Aurélien Molas manque le coche avec La onzième plaie, trop précipité ; Ian Rankin termine la carrière de l'inspecteur Rébus dans Exit Music ; Deon Meyer nous laisse suivre l'enquête en Afrique du Sud sans que cela soit mémorable avec Jusqu'au dernier.

Marek Krajewski peine à convaincre avec le thriller historique La mort à Breslau ; Le Cercle de Bernard Minier n'est pas un thriller à retenir, de même que le roman loufoque Le onzième pion de Heinrich Steinfest.

On termine avec un thriller léger de Claudine Montiel intitulé Complots mathématiques à Princeton, une balade italienne de Grazia Verasani (A tous et à personne) ; Jean-Pierre Arrio et Lesia Pietri nous propose un road trip aux Etats-Unis illustré (Young Trip) et Laurence Cough nous propose un roman noir classique dans Ligne dure.

Enfant 44 - Tom Rob Smith

Le mot de la fin

On espère que 2013 sera au moins aussi bonne avec de belles lectures et découvertes autant pour Polars Addict que pour vous.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau